Un officiel de l’Open d’Australie rejette l’allégation de « chantage » du vaccin contre Novak Djokovic

Novak Djokovic n’est pas « soumis à un chantage » de la part des organisateurs de l’Open d’Australie, a déclaré mercredi un haut responsable, insistant sur le fait que l’exigence pour les joueurs de se faire vacciner concernait la sécurité. Titre du chelem à Melbourne en janvier, mais il a refusé de dire s’il avait été piqué contre le coronavirus.

Son père Srdjan a déclaré dimanche à la télévision serbe que son fils « ne jouera probablement pas » le premier Grand Chelem de l’année en raison des règles de vaccination obligatoire.

« Bien sûr, il voudrait y aller de tout son cœur », a-t-il déclaré.

« Mais je ne sais vraiment pas si cela arrivera. Probablement pas dans ces conditions, avec ce chantage et quand c’est fait comme ça. »

Martin Pakula, ministre des Sports de Victoria – l’État où se tient l’Open d’Australie – a déclaré qu’il souhaitait que le neuf fois champion défende son titre.

Mais il a déclaré aux journalistes : « Si vous êtes un joueur de tennis international en visite ou un sportif en visite de quelque nature que ce soit, il s’agit de votre responsabilité envers la communauté dans laquelle vous êtes accueilli.

«Et c’est pourquoi nous demandons à ces stars internationales du tennis de suivre les mêmes exigences que les Victoriens.

« Il ne s’agit pas de chantage, il s’agit de s’assurer que la communauté victorienne est protégée. »

Le chef du tournoi, Craig Tiley, a clairement indiqué le mois dernier que tous les joueurs devaient être vaccinés et qu’il n’y aurait aucune concession.

L’Open d’Australie a eu lieu cette année, mais les joueurs ont été contraints de passer deux semaines en quarantaine à l’hôtel, les foules ont été restreintes et un verrouillage instantané de cinq jours a été appelé à mi-événement.

Les organisateurs s’attendent à ce qu’il se déroule comme prévu en 2022 à partir du 17 janvier.

Ils ont déclaré que les joueurs entièrement vaccinés peuvent entrer en Australie sans être mis en quarantaine ou confinés dans des bulles bio-sécurisées, bien que ce scénario puisse être compliqué par l’émergence de la nouvelle variante du coronavirus Omicron.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.