Un nouveau sondage Gallup révèle que la majorité des Américains pensent que changer le sexe de quelqu’un est MORALEMENT mal – The Right Scoop

Un nouveau sondage Gallup a révélé qu’une majorité d’Américains pensent que changer le sexe de quelqu’un n’est pas seulement mal, mais moralement mal :

Les données d’identité de genre les plus récentes de Gallup révèlent que 0,6 % des adultes américains s’identifient comme transgenres ; c’est-à-dire que le sexe auquel ils s’identifient est différent de celui qui leur a été attribué à la naissance. Changer son identité de genre est très controversé parmi les Américains, qui sont légèrement plus susceptibles de dire que c’est moralement répréhensible (51 %) que moralement acceptable (46 %).

Voici la répartition démographique dans un graphique publié par Gallup :

Notez qu’en ce qui concerne l’âge, c’est la majorité de la jeune génération qui pense que changer de sexe est acceptable, et ce nombre diminue à mesure que l’âge augmente. Ce n’est que chez les plus de 50 ans que la majorité pense que changer de sexe est moralement répréhensible. Comptez-moi dans cette majorité, même si je n’ai pas encore 50 ans.

Bien sûr, l’autre dynamique est la politique, où les libéraux adorent l’idée de changer de genre alors que les conservateurs sont à l’opposé du spectre. Et les soi-disant « modérés » sont, comme on pouvait s’y attendre, morts.

Mais je pense que l’essentiel est le suivant, de Joe Concha :

Il a raison. Les médias voudraient nous faire croire que tout le pays pense que changer de genre est acceptable. Mais ce n’est pas ce que confirme ce sondage. Même s’il s’agit d’une légère majorité – ce qui en dit terriblement sur l’état moral de notre pays – c’est toujours une majorité et les médias doivent la représenter fidèlement. Mais nous savons tous qu’ils ne se soucient pas autant de la précision qu’ils ont un programme démocrate à promouvoir.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments