Skip to content

STOCKHOLM (Reuters) – Un musée à la mémoire du défunt DJ de danse électronique Avicii ouvrira ses portes à Stockholm dans le cadre d'un nouveau centre de culture numérique l'année prochaine, ont annoncé mardi ses fondateurs.

Avicii, dont le vrai nom était Tim Bergling, a acquis une renommée mondiale avec ses morceaux de bien-être «Wake Me Up», «Hey Brother» et «Sunshine», qu'il a coproduit avec David Guetta et qui a été nominé pour un Grammy en 2012. .

Bergling a été retrouvé mort à Oman en avril 2018, après s'être suicidé à l'âge de 28 ans. Sa famille a déclaré à l'époque qu'il souffrait de stress et qu'il «ne pouvait plus continuer».

Le musée, «Avicii Experience», sera installé dans Space, un nouveau centre de culture numérique qui ouvrira ses portes à l'été 2021. Il s'agit du projet conjoint de Space, du Pophouse Entertainment Group et de la Fondation Tim Bergling, fondée par ses parents Klas Bergling et Anki Lidén pour soutenir la sensibilisation à la santé mentale.

Les visiteurs pourront entendre une partie de la musique inédite de Bergling et regarder des photographies et des souvenirs, a déclaré Per Sundin, directeur général de Pophouse Entertainment, qui possède ABBA the Museum, également à Stockholm.

"Il y aura une histoire sur la vie de Tim, de sa chambre d'enfance où il jouait à World of Warcraft avec ses amis, à ses premières chansons, premières démos", a déclaré Sundin.

La mairesse de Stockholm, Anna Konig Jerlmyr, a déclaré à Reuters dans un e-mail qu'elle espérait que le musée susciterait un dialogue sur la santé mentale et la prévention du suicide.

Avicii, dont le succès révolutionnaire "Levels" a été nommé par Billboard comme l'une des 100 chansons pour définir les années 2010, a annoncé qu'il se retirait de la tournée en 2016, mais a continué à faire de la musique.

"Nous sommes convaincus que ce que Tim a fait pendant sa courte période dans la vie a eu un impact énorme, et a toujours", a déclaré Sundin.

Reportage par Helena Soderpalm; Montage par Raissa Kasolowsky

Nos normes:Les principes de Thomson Reuters Trust.