Skip to content
Un nouveau feu d’artifice contre la police française signalé en banlieue parisienne alors que 2 personnes arrêtées pour avoir jeté des cocktails molotov sur une voiture de police

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, s’est exprimé pour la deuxième fois en autant de jours après que la police a de nouveau été attaquée avec des feux d’artifice dans une banlieue parisienne. Deux arrestations ont été effectuées.

Mardi, la police a confirmé au radiodiffuseur français BMFTV qu’une voiture de police avait été touchée par des dizaines de feux d’artifice lundi soir dans la ville de La Celle Saint-Cloud, dans les Yvelines aux portes de Paris.

Des policiers auraient été attaqués après avoir été appelés par des résidents qui ont signalé des squatteurs dans un bâtiment local, mais les policiers ont quitté les lieux après avoir effectué leurs inspections.

La dernière attaque a eu lieu à 10 kilomètres de la ville de Poissy, où, à peu près au même moment, Darmanin rendait visite à la police qui avait été attaquée lors d’un incident similaire samedi.

Aussi sur rt.com

«  Notre travail est de faire en sorte que les voyous ne gagnent pas  »: le ministre français de l’Intérieur dénonce une attaque contre des policiers (VIDEO)

Des images de l’attaque du week-end, qui aurait impliqué jusqu’à 30 personnes, semblaient montrer des policiers bombardés de pierres et de feux d’artifice, certains des assaillants criant « Tuez-les, tuez-les. »

« Deux personnes ont été arrêtées cet après-midi à Poissy après avoir lancé des cocktails molotov sur un véhicule de police nationale en patrouille », Darmanin a déclaré dans un communiqué publié mardi sur Twitter.

Un jour plus tôt, lors de sa visite au poste de police, le ministre de l’Intérieur avait condamné l’attentat de samedi à Poissy et déclaré: «Notre travail est de nous assurer que les voyous ne gagnent pas.»

Aucune blessure n’a été signalée à la suite de l’une ou l’autre attaque.

Vous aimez cette histoire? Partagez le avec un ami!