Actualité people et divertissement | News 24

Un militant pour le climat dégrade un tableau de Monet à Paris | France

France

Une femme de la Riposte Alimentaire arrêtée après avoir collé une affiche sur les Coquelicots du peintre impressionniste

Agence France-Presse à Paris

Un militant pour le climat a été arrêté pour avoir collé une affiche adhésive sur un tableau de Monet au musée d’Orsay à Paris pour attirer l’attention sur le réchauffement climatique, a indiqué une source policière.

L’action de la femme, membre de la Riposte Alimentaire – un groupe de militants écologistes et défenseurs d’une production alimentaire durable – a été vue dans une vidéo postée sur X, plaçant une affiche rouge sang sur les Coquelicots par le Peintre impressionniste français Claude Monet.

Dans la vidéo, elle dit à propos de l’affiche couvrant l’art de Monet que « cette image cauchemardesque nous attend si aucune alternative n’est mise en place ».

Le tableau de Monet, achevé en 1873, représente des gens avec des parapluies se promenant dans un champ de coquelicots en fleurs.

Il n’était pas protégé par du verre. Le musée d’Orsay n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires sur l’état du tableau après l’attaque.

La Riposte Alimentaire a revendiqué plusieurs attaques contre l’art pour tenter d’attirer l’attention sur la crise climatique.

Ils incluent des attaques de soupe sur la Joconde au Louvre, et sur un autre tableau de Monet, Le Printemps, au Musée des Beaux-Arts de Lyon en février.

Le mois dernier, des militants appartenant au groupe ont collé des tracts autour de La Liberté guidant le peuple, un tableau d’Eugène Delacroix au Louvre.

En avril, deux de ses membres ont été arrêtés au musée d’Orsay, soupçonnés d’y préparer une action.

Source link