Skip to content

UNE GP qui a utilisé les cas d'Angelina Jolie et Jade Goody comme excuse pour molester des patients a été reconnu coupable d'avoir agressé 23 patientes.

Le Dr Manish Shah s'est emparé des préoccupations liées au cancer pour persuader les patients dès l'âge de 11 ans de subir des examens intimes inutiles pour sa propre satisfaction sexuelle, a appris le Old Bailey.

Entre mai 2009 et juin 2013, il a agressé six patients du centre médical de Mawney, a indiqué le tribunal.

Shah, 50 ans, de Romford, dans l'est de Londres, a nié tout acte répréhensible, affirmant qu'il pratiquait la "médecine défensive".

Mais après un procès à Old Bailey, il a été reconnu coupable de 25 infractions sexuelles contre les six victimes.

Le jury a été informé que Shah avait déjà été condamnée pour des allégations similaires concernant 17 autres femmes, ce qui porte le nombre total à 23.

Shah regardant ses genoux sur le banc des accusés alors que le jury rendait la majorité de ses verdicts après 26 heures de délibérations.

La juge Anne Molyneux a ajourné la condamnation pour toutes les infractions jusqu'au 7 février.

Le procureur Kate Bex QC a déclaré aux jurés que Shah avait joué sur la peur des femmes d'avoir un cancer pour consentir aux examens, mais sans être correctement informée.

Certaines des victimes étaient particulièrement vulnérables en raison de leur jeune âge ou en raison de leurs antécédents familiaux de la maladie.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *