Un magnat français devant les tribunaux pour un arbitrage de plus de 450 millions de dollars

0 39

ERARD JULIEN | AFP | Getty Images

Une photo prise le 26 mai 2013 montre l'ancien président de l'Olympique de Marseille, Bernard Tapie, qui assistait aux célébrations de l'anniversaire du club de football de l'Olympique de Marseille en 1993 au stade Vélodrome de Marseille, dans le sud-est de la France.

Le magnat français Bernard Tapie fait face à des poursuites pénales pour un ensemble d’arbitrage frauduleux d’un montant de 404 millions de dollars (450 millions de dollars) lié à la vente de la société de vêtements de sport Adidas dans les années 1990.

Les tribunaux civils ont déjà jugé que l'attribution exceptionnellement généreuse de 2008 était due à une fraude et ont ordonné à Tapie de rembourser l'argent. Tapie et cinq autres personnes sont à Paris lundi devant le tribunal pour une affaire judiciaire, qui détermine si des sanctions pénales sont menacées.

Tapie a déclaré aux médias français qu'il arrêterait son traitement pour le cancer de l'estomac afin de combattre les allégations.

Le paiement à Tapie provenait de fonds publics, ce qui a provoqué l'indignation du public et la question de savoir s'il bénéficiait de relations politiques, notamment avec le président de l'époque, Nicolas Sarkozy.

Tapie est une ancienne star de la télévision à qui appartenait l'équipe de football de Marseille.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More