Skip to content

Un homme qui a mangé des frites McDonald's contaminées par du verre brisé a été contraint de subir une intervention chirurgicale pour retirer des parties d'une LAMPE CHAUFFANTE de son estomac

  • Manger des frites à minuit, l'homme croque soudainement sur un verre brisé dentelé
  • Lampe chauffante fracassée sur un chauffe-frites, pas tout le verre a été nettoyé
  • Un homme s'est effondré quelques jours plus tard avec de fortes douleurs abdominales, transporté d'urgence à l'hôpital
  • Un demi-centimètre carré de verre tubulaire dentelé trouvé dans l'estomac de l'homme
  • Le franchisé de Melbourne McDonald's a plaidé coupable et a été condamné à une amende de 40 000 $

Un homme a été transporté d'urgence à l'hôpital après avoir mangé des frites contaminées par du verre brisé de McDonalds, a appris un tribunal.

Christopher Peni avait mangé des frites à minuit au Nepean Highway McDonalds, dans la banlieue de Melbourne, dans la région d'Elsternwick, le 31 janvier, quand il avait ressenti une vive douleur dans la bouche.

Le dîner choqué cracha un fragment de verre d'environ 5 mm sur 25 mm, ainsi que du sang.

Un homme qui a mangé des frites McDonald's avec du verre brisé a subi une intervention chirurgicale pour retirer les morceaux de la lampe chauffante de l'estomac

Le dîner choqué Christopher Peni mangeait des frites à minuit quand il a soudainement croqué sur un morceau de verre brisé (image stock)

Après s'être plaint auprès du personnel, il s'est rendu au service d'urgence de l'hôpital de Sandringham.

Il a été renvoyé chez lui mais deux jours plus tard, M. Peni a commencé à vomir, a souffert de douleurs abdominales sévères et s'est effondré.

Il a été transporté d'urgence à l'hôpital où une analyse a révélé qu'il avait un morceau de verre tubulaire cassé et dentelé d'un demi-centimètre dans l'estomac.

Un homme qui a mangé des frites McDonald's avec du verre brisé a subi une intervention chirurgicale pour retirer les morceaux de la lampe chauffante de l'estomac

Le Nepean Highway McDonalds dans la banlieue d'Elsternwick, dans le centre-ville de Melbourne, où le verre de la lampe chauffante cassée couvrait un réchauffeur de frites. Toutes les pièces en verre n'ont pas été retirées

M. Peni était constamment dans la douleur et l'anxiété, incapable de manger pendant des jours.

Après quatre jours sans selles, il a dû être opéré à l'hôpital Frankston pour retirer le verre.

Le personnel du McDonalds d'Elsternwick a déclaré à un inspecteur du Glen Eira Council qu'une lampe chauffante avait accidentellement fracassé le réchauffeur de frites.

Le franchisé d'Elsternwick, Kellyco Group Pty Ltd, a plaidé coupable à une accusation de vente d'aliments dangereux à Moorabin Magistrates Court.

L'accusation entraîne une amende maximale de 200 000 $.

Kellyco Group, qui possède plusieurs restaurants McDonald's de Melbourne, y compris St Kilda Rd et Chapel Street, a déclaré au tribunal qu'il s'agissait d'un événement isolé.

L'avocat de la défense de Kellyco, Sebastian Reid, a déclaré que la franchise, qui dessert 900 000 clients par an et fonctionne 24h / 24 et 7j / 7, avait un dossier sans défaut autre que cet incident.

Un homme qui a mangé des frites McDonald's avec du verre brisé a subi une intervention chirurgicale pour retirer les morceaux de la lampe chauffante de l'estomac

M. Peni s'est effondré quelques jours plus tard et, après quatre jours sans selles, il a dû subir une intervention chirurgicale pour retirer un demi-centimètre carré de verre tubulaire brisé de son estomac.

"Le méfait dans cette affaire est survenu lorsqu'un morceau de verre n'a pas été retiré", a déclaré M. Reid au tribunal.

M. Reid a déclaré qu'il s'agissait d'un "regret et de remords considérables", a rapporté le Herald Sun et que la société avait conclu un accord confidentiel avec M. Peni.

La magistrate Therese McCarthy a admis que l'entreprise était de bonne moralité et pleine de remords, mais a déclaré que l'incident avait mis une victime à l'hôpital qui devait subir une intervention chirurgicale.

Elle a placé Kellyco Group sous caution de bonne conduite de 12 mois et leur a ordonné de payer 40 000 $ au fonds du tribunal.

Elle leur a également ordonné de couvrir les frais du conseil de 649 $.

Aucune condamnation n'a été enregistrée contre eux.

Publicité

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *