Un homme de Glasgow aide un étranger à réparer son vélo, puis se rend compte que c’était son vélo

John Devlin, un résident de Glasgow, rentrait chez lui après avoir terminé son quart de nuit lorsqu’il a vu un homme se débattre avec son vélo. John s’arrêta et pensa aider l’homme, Paul Hartey. Et pendant que l’homme de 64 ans aidait Paul, il a remarqué un autocollant sur le vélo et s’est rendu compte qu’il le connaissait. Ensuite, il a pris note du casque suspendu à la poignée du deux-roues et qui, lui aussi, était similaire à celui qu’il possédait autrefois.

Et c’est alors qu’il a regardé le vélo et a dit à Paul que c’était son vélo qui avait disparu de son hangar. Au moment où Paul a entendu qu’il a recommencé à s’enfuir avec le vélo. Non seulement cela, le voleur présumé a même sorti un couteau, pointé du doigt John et l’a averti des conséquences s’il ne le laissait pas seul. John, tout en poursuivant le voleur, a appelé la police.

Non seulement John a pu attraper Paul d’une manière ou d’une autre, mais il l’a également remis à la police qui est arrivée sur place et a procédé à l’arrestation. La police a produit Paul au tribunal du shérif de Glasgow. L’enquête a révélé que Paul avait volé le vélo dans la maison de John quelques minutes avant de le voir.

Selon le rapport du Daily Star, l’épouse de John Devlin, Linda, a déclaré : « Je m’étais réveillé à 6h30 du matin, la porte du hangar était cassée et des objets à l’intérieur étaient dispersés.

À l’intérieur du tribunal, Paul a admis avoir volé le vélo. Le tribunal l’a condamné à 15 mois de prison pour avoir cassé la serrure du portail, volé un vélo et possédé un couteau.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Télégramme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *