Un homme de Calgary reçoit une interdiction et une amende de 2 875 $ pour avoir utilisé un permis de résident de la Colombie-Britannique pour chasser – Kelowna Capital News

Un homme de Calgary a reçu une interdiction de chasser de deux ans et une amende de 2 875 $ pour avoir utilisé un permis de résident de la Colombie-Britannique pour chasser, malgré le fait qu’il vivait en Alberta.

L’incident s’est produit en octobre 2019, lorsque des agents de conservation effectuaient des vérifications de conformité de la chasse près de Woss sur l’île de Vancouver.

“La chasse au gros gibier en Colombie-Britannique en tant que non-résident, sans être accompagné d’un guide agréé, d’un assistant-guide avec autorisation écrite ou d’une personne possédant les permis requis, constitue une infraction en vertu du BC Wildlife Act”, indique un communiqué du BCCOS.

L’homme a été condamné par la cour provinciale de Port Hardy où il s’est vu interdire de chasser en Colombie-Britannique pendant deux ans et a reçu l’amende.

“Le BCCOS espère que cette sanction dissuadera les autres d’activités similaires”, indique le communiqué.

Les chasseurs non-résidents sont autorisés à chasser le gros gibier en Colombie-Britannique, mais doivent être accompagnés d’un guide-pourvoyeur titulaire d’un permis, d’un guide-pourvoyeur adjoint ou d’un résident titulaire d’un permis d’accompagnement. Les frais de permis de chasse pour les non-résidents sont de 53 $, avec un supplément de 22 $ pour la Habitat Conservation Trust Foundation (HCTF).

Les non-résidents peuvent chasser le petit gibier sans être accompagnés.


marc.kitteringham@campbellrivermirror.com
Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter