Un homme arrêté à Oliver après 3 cambriolages en moins d’une demi-heure

La GRC est convaincue qu’elle a peut-être attrapé la personne responsable d’une série d’introductions par effraction récentes à Oliver.

Les agents ont répondu à trois introductions par effraction différentes aux premières heures du dimanche matin 5 février. Alors qu’ils patrouillaient dans la zone après le troisième incident, la police a localisé un homme à vélo qui tentait de fuir les agents.

« En peu de temps, une personne est soupçonnée d’avoir commis trois introductions par effraction dans notre petite communauté. Je félicite les agents qui travaillaient aux petites heures du dimanche matin pour avoir appréhendé cette personne qui a causé tant de dégâts à Oliver », a déclaré le Sgt. Don Wrigglesworth.

Le premier incident a été signalé dans une entreprise du pâté de maisons 200 de Fairview Road, où l’alarme commerciale s’est déclenchée juste après 3 heures du matin. Un gros rocher semblait avoir traversé une fenêtre et des tiroirs et des armoires avaient été fouillés.

À peine une demi-heure plus tard, une autre alarme s’est déclenchée, cette fois pour une entreprise du bloc 5800 de la rue Main. Une autre fenêtre avait été brisée et une petite somme d’argent et d’autres objets avaient été emportés.

Au cours de l’enquête sur les autres introductions par effraction, les agents en patrouille ont repéré une vitre brisée dans la porte d’entrée du restaurant A&W sur la rue Main. Lorsque les agents ont ouvert la porte pour dégager le bâtiment, une alarme sonore s’est déclenchée.

C’est alors que les agents ont découvert une personne suspecte à vélo. L’homme a été placé en garde à vue et trouvé en possession d’objets le liant aux cambriolages.

Après une audience sur le cautionnement, l’homme d’Oliver, âgé de 43 ans, a été placé en détention provisoire et comparaîtra en cour provinciale à Penticton.

Une enquête de suivi est en cours dans les entreprises où des preuves ont été saisies, notamment des vidéos, des empreintes digitales et des échantillons d’ADN.

« Ces introductions par effraction sont un véritable fléau pour notre communauté depuis début octobre et de nombreuses preuves ont été recueillies qui, je pense, relieront ce même homme à un certain nombre de ces crimes », a déclaré Wrigglesworth.

En l’espace d’un mois, environ 16 introductions par effraction ont été signalées à Oliver et dans les environs, et deux personnes ont été arrêtées début novembre.

Pour signaler une faute de frappe, envoyez un e-mail à : [email protected].

Ne manquez aucune histoire et recevez-les directement dans votre boîte de réception. Inscrivez-vous dès aujourd’hui à la newsletter de Penticton Western News.


@PentictonNews
[email protected]
Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

CriminalitéOkanaganPentictonGRC