Un homme américain a été arrêté trois fois pour vol en 36 heures et se vante de la police après chaque arrestation

Un sans-abri de 63 ans aux États-Unis, qui a été accusé d’avoir volé deux personnes en succession rapide, a été arrêté pour la troisième fois en seulement 36 heures. Le premier de ses crimes présumés a commencé lorsqu’Agustin Garcia a dérobé une douzaine de canettes de bière dans un magasin Bodega du Bronx. L’homme de 63 ans, originaire de Brooklyn, a été inculpé de petit larcin et a été relâché par la police. Les procureurs et les forces de l’ordre ont informé le New York Post que leurs demandes de garder Garcia en détention avaient été rejetées par les juges. La troisième fois qu’il a été arrêté, Garcia a été envoyé à l’hôpital pour une évaluation psychiatrique. Une source des forces de l’ordre a déclaré au média : « Il y a tellement de problèmes sous-jacents en ce qui concerne les problèmes de justice pénale à porte tournante. Mais de loin, le problème n ° 1 que nous voyons dans les cas est la santé mentale. »

La deuxième fois, Garcia a été arrêté dans une station de métro pour avoir prétendument volé le sac à dos d’un straphanger et l’avoir menacée avec un couteau. Après son arrestation, l’homme de 63 ans s’est vanté aux flics du NYPD : « Je sais que je m’en vais. Je n’ai aucun dossier. Garcia a volé un iPhone à un autre voyageur et s’est enfui avec lui dans le tunnel du métro. Maintenant, le suspect était de nouveau menotté et accusé de vol qualifié et d’intrusion criminelle.

Lancé en liberté surveillée sans caution, la juge du tribunal pénal de Manhattan, Valentina Morales, a ordonné une évaluation psychologique de 72 heures pour Garcia. Les députés du bureau du shérif de la ville de New York ont ​​placé le suspect en garde à vue et l’ont envoyé à l’hôpital pour une évaluation.

Selon José Garcia, son frère, Garcia souffre de schizophrénie et a déclaré qu’il appartenait à un hôpital, pas à la rue. Autrefois superviseur « âpre comme une fouine » dans une entreprise de soudage, la vie de Garcia a dégénéré depuis son diagnostic en 1987.

« Quand il va à l’hôpital et y est interné, parfois pendant un mois ou deux, il arrive parfois qu’il ne reçoive pas complètement le traitement, et ils le libèrent. Et une fois qu’ils l’ont relâché, le problème revient à nouveau », a déclaré le frère affolé de Garcia.

Garcia résidait à Harlem mais a été expulsé et vivait récemment dans un refuge pour sans-abri à Brooklyn.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Télégramme.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.