Un groupe de supporters de Liverpool critique l’attribution “totalement inacceptable” d’espaces pour fauteuils roulants par l’UEFA pour la finale de la Ligue des champions au Stade de France | Nouvelles du football

L’Association des supporters handicapés du Liverpool FC a qualifié l’allocation de l’UEFA pour les utilisateurs de fauteuils roulants lors de la finale de la Ligue des champions de samedi de “totalement inacceptable”.

Les Reds de Jurgen Klopp affrontent le Real Madrid au Stade de France qui dispose de 550 places pour fauteuils roulants, mais seulement 93 seront utilisées pour le match, chaque équipe en obtenant 38.

“Ce serait une maigre allocation en toutes circonstances pour un match de cette ampleur, mais étant donné que le Stade de France dispose généralement de 550 places disponibles, c’est totalement inacceptable”, lit-on dans un communiqué de l’Association des supporters handicapés du LFC.

“Nous avons plus de 200 baies pour fauteuils roulants à Anfield et en raison du manque à gagner, nombre de nos supporters en fauteuil roulant ont été déçus.”

Level Playing Field – une organisation caritative qui agit comme un groupe de campagne pour les fans de sports handicapés – a écrit à l’UEFA pour poser des questions sur la question. L’instance dirigeante a déclaré qu’elle “reconnaît la situation et déclare que nous (l’UEFA) convenons que le nombre de sièges disponibles pour les supporters handicapés et à mobilité réduite est insuffisant. Nous (l’UEFA) travaillons constamment pour assurer les meilleures conditions possibles afin d’éliminer les obstacles à l’accès à Matches des compétitions de l’UEFA.

“En raison de défis opérationnels, liés notamment au changement de lieu de la finale au pied levé (le Stade de France n’a remplacé Saint-Pétersbourg que le 25 février), l’UEFA a pu attribuer 93 places en fauteuil roulant (76 allouées aux supporters des deux clubs) qui répondent aux lignes de visibilité de qualité que l’UEFA vise à offrir aux spectateurs handicapés.

“Pour un événement de cette taille, l’UEFA visait généralement à identifier un plus grand nombre de positions, mais en raison de contraintes opérationnelles (par exemple, sécurité, mauvaise vue, etc.) et du court temps de préparation, il n’a pas été possible de mettre en œuvre des solutions optimales pour plus de places en fauteuil roulant.

La LFC Disabled Supporters Association a ajouté: “La question clé est de savoir ce qui est arrivé aux 474 autres baies? Mais quelle qu’en soit la raison, cela a entraîné l’expulsion des fans de football handicapés d’un match massif et cela ne peut jamais être acceptable.

“Les baies pour fauteuils roulants sont utilisées lors de tous les autres événements majeurs organisés dans le stade. Pour l’UEFA, dire que la réduction est pour des raisons opérationnelles est risible. Nous sommes en contact permanent avec les autorités compétentes et Football Supporters Europe et à aucun moment nous n’avons d’opérations opérationnelles liées aux supporters. raisons ont été discutées. Il s’agissait simplement d’une allocation donnée par l’UEFA.”

Liverpool et le Real Madrid ont chacun reçu 19 618 billets pour le match malgré une capacité de 75 000 places. 12 000 autres billets ont été mis en vente générale via un scrutin, qui s’est clôturé avant le match retour des demi-finales.