Un garçon de Mumbai tombe à mort en prenant un selfie d’un bâtiment partiellement démoli

Les habitants l’ont emmené d’urgence à l’hôpital voisin où les médecins l’ont déclaré mort. (Photo représentative)

Le terrain et le bâtiment de deux étages situé Heena Market basé dans la région de Piranipada à Shanti Nagar, Bhiwandi, a été déclaré illégal et a été démoli.

Un garçon de 13 ans est décédé lundi en cliquant sur un selfie depuis le bord d’un immeuble partiellement démoli dans le quartier de Bhiwandi à Mumbai. Le défunt identifié comme Mohammad Ubaid Shaikh était un résident de Shanti Nagar. Il s’est rendu dans le bâtiment pour jouer avec ses amis, a rapporté le Free Press Journal. Les habitants l’ont emmené d’urgence à l’hôpital voisin où les médecins l’ont déclaré mort en raison de saignements abondants et de blessures graves causées par la chute accidentelle. Le terrain et le bâtiment de deux étages situé Heena Market basé dans la région de Piranipada à Shanti Nagar, Bhiwandi, a été déclaré illégal et démoli par les autorités municipales locales il y a quelques années. La démolition faisait partie de la campagne de la Bhiwandi-Nizampura Municipal Corporation contre les structures illégales dans la région. Comme le bâtiment était à moitié démoli, il restait vacant et les enfants du quartier s’y rendaient souvent pour jouer. Plusieurs incidents d’enfants tombant et se blessant ont déjà été signalés à partir de cette prémisse.

La police a enregistré un cas de mort accidentelle et mène une enquête pour écarter les possibilités de tout acte criminel. Cependant, ce n’est pas la première fois que l’engouement pour prendre des selfies a coûté la vie. Dans un incident tragique similaire à Tirunelveli du Tamil Nadu, un garçon de 15 ans est décédé après avoir été électrocuté alors qu’il tentait de cliquer sur un selfie. Le garçon nommé M Ganeshwar était monté au sommet d’un bon train pour cliquer sur un selfie où l’accident s’est produit.

Le garçon s’était rendu à la gare en accompagnant son père qui est inspecteur qualité du gouvernement de l’État. Le père du garçon a dû se rendre à la gare locale pour inspecter les céréales alimentaires qui étaient transportées dans les trains de marchandises.

Selon des responsables de la police, le garçon accompagnant son père est monté dans un train sur un autre quai, ignorant le fil à haute tension qui passait au-dessus. Il est arrivé avec le fil sous tension de 25 000 volts et est mort sur le coup.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.