Un garçon britannique de 13 ans qui prétend que l’Etat islamique l’a entraîné à tuer HUIT âgé supplie de retourner au Royaume-Uni pour jouer à la Xbox et manger McDonald’s

Un garçon BRIT qui prétendait avoir été formé par ISIS depuis l’âge de huit ans, supplie maintenant de revenir en Grande-Bretagne pour pouvoir jouer à la Xbox et manger McDonald’s.

Abdullah, un garçon de 13 ans, qui se trouve actuellement dans une prison syrienne pour enfants ayant vécu sous le régime de Daech, affirme avoir grandi à Londres.

Le jeune garçon affirme avoir été formé par l’Etat islamique depuis l’âge de huit ansCrédit : Andrew Drury/ Magnus News
Il est enfermé dans la prison pour garçons du centre Hori

Il est enfermé dans la prison pour garçons du centre HoriCrédit : Andrew Drury/ Magnus News

Le jeune dit que toute sa famille, originaire du Pakistan, l’a traîné en Syrie alors qu’il n’avait que huit ans, où il a appris à se servir d’une arme.

Il affirme que ses parents, ses deux frères et une sœur sont tous morts à Baghouz, la ville syrienne qui a été presque anéantie par les frappes aériennes dans les derniers jours du califat.

Le garçon qui parle bien anglais avec un léger accent a déclaré qu’il n’avait jamais utilisé l’arme mais que l’Etat islamique voulait que lui et d’autres enfants le fassent.

Il se trouve actuellement dans une prison pour garçons du Hori Center, gérée par les Kurdes, dans le nord de la Syrie, aux côtés d’autres adolescents qui se sont battus pour l’EI.

Plus tôt ce mois-ci, le journaliste Andrew Drury a obtenu un accès extraordinaire au garçon lors du tournage de son prochain film Danger Zone.

Le garçon lui a dit :  »Le premier jour où je vais à l’école, ils m’apprennent (sic) comment utiliser les armes.

« Et puis je dis à ma mère que je ne peux pas faire ce genre de choses, puis ma mère me dit d’aller au lycée. Et la deuxième école ils m’apprennent (sic) comme le Coran et ce genre de chose.

 »Je suis de Londres, originaire du Pakistan mais j’ai un passeport pour Londres.

 »Je veux y aller [back to] Londres, Londres est le meilleur.

 »J’ai PlayStation et Xbox à Londres. J’aime Chelsea. D’habitude, j’aime la Xbox, et ce genre de choses, mais ici on ne peut rien faire parce que c’est la prison.

 »21h, ils ferment les portes, et puis ils nous réveillent à 6h et on fait du sport (sic) puis on prend le petit déjeuner et après 13h on mange et puis on s’assoit et je discute avec mes amis.

 »Je suis ici depuis un an et demi. J’ai vécu à Raqqa (Syrie) pendant environ un an, c’était mieux qu’à Baghouz, nous avons une maison et Internet, nous avons une voiture.

 »Mais il n’y avait pas de McDonalds. »

Il a dit qu'il avait été emmené en Syrie alors qu'il n'avait que huit ans

Il a dit qu’il avait été emmené en Syrie alors qu’il n’avait que huit ansCrédit : Andrew Drury/ Magnus News
Il a dit qu'il avait grandi à Londres avec sa famille

Il a dit qu’il avait grandi à Londres avec sa familleCrédit : Andrew Drury/ Magnus News
Le garçon est dans une prison syrienne aux côtés d'autres adolescents qui se sont battus pour ISIS

Le garçon est dans une prison syrienne aux côtés d’autres adolescents qui se sont battus pour ISISCrédit : Andrew Drury/ Magnus News

Abdullah, qui aime dessiner des dessins animés à la japonaise, a déclaré qu’il ne savait même pas quand était son propre anniversaire.

Il a déclaré:  » À Londres, quand je fêtais mon anniversaire, nous mangions du gâteau et ce genre de chose. Mais ici, nous ne pouvons rien faire. »

Se référant à sa mère, le jeune a dit qu’elle lui manquait.

 »Elle a été tuée à Baghouz, je ne l’ai jamais vue. Beaucoup de gens m’ont dit qu’elle avait été tuée.

 »J’ai deux sœurs, une est plus grande que moi et une est plus petite que moi, et j’ai deux frères.

 »Le grand frère, il a été tué à al-Shaddadi, et plus petit que moi, il a été tué avec ma mère et ma sœur.

Il aime dessiner des dessins animés à la japonaise

Il aime dessiner des dessins animés à la japonaiseCrédit : Andrew Drury/ Magnus News

 »Ma sœur aînée s’est mariée (sic) et cet homme, je vivais avec cet homme, puis il a été tué. Il était Daesh.

 »Il s’est fait tuer et puis la première chose, les gens m’ont dit que tu devais sortir de Baghouz parce que ce n’est pas un bon endroit pour moi.

« Ils n’ont pas d’avenir (ISIS), ils se sont suicidés.

« A Baghouz, je vois un homme qu’il s’est suicidé (en se faisant exploser). J’ai vu des snipers, il y avait beaucoup de ce genre de choses. »

Il est entendu que la mère du garçon a brûlé les passeports de la famille pour montrer son allégeance à l’Etat islamique.

M. Drury, qui a également interviewé l’épouse britannique de l’EIIS Shamima Begum lors du voyage, a déclaré que le gouvernement et le public britanniques devaient faire face à ce problème.

Il a dit :  »Les gens ont vu Shamima et certains d’entre eux veulent qu’elle pourrisse, mais que voulez-vous pour ce petit garçon ?

 »Qui n’avait que huit ans quand il est allé là-bas, devrait-il pourrir aussi?

 » La gardienne de prison m’a dit que tous les enfants là-bas avaient fait et vu de très mauvaises choses sous le régime de l’Etat islamique, mais comme Abdullah, la plupart d’entre eux n’avaient même pas 10 ans lorsqu’on leur a demandé de tenir un AK-47.  »

Une vidéo malade de l’Etat islamique montre des orphelins recrutés comme enfants soldats djihadistes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *