Dernières Nouvelles | News 24

Un État de l’UE approuve la confiscation des avoirs russes gelés — RT World News

Le président estonien Alar Karis a signé des amendements à la loi autorisant l’utilisation des avoirs russes gelés à titre de compensation pour l’Ukraine. Les mesures, qui avaient été approuvées par le parlement du pays au début du mois, ont reçu l’approbation présidentielle jeudi.

Les pays de l’UE tentent depuis des mois de trouver des moyens légaux de saisir les milliards d’actifs russes immobilisés par le bloc afin de financer l’effort militaire et la reconstruction de l’Ukraine.

Les dirigeants estoniens ont adopté une position belliciste à l’égard de la Russie depuis le début du conflit ukrainien en 2022, qualifiant régulièrement le pays de « « un agresseur » Et un « menace existentielle » vers les pays baltes.

Les nouvelles mesures, qui constituent des amendements à la loi sur les sanctions internationales en vigueur, permettent la confiscation des avoirs des personnes physiques et morales dont la participation active à « agression militaire » « a été établi et suffisamment prouvé » Karis a déclaré dans un communiqué. Le fait que les fonds aient été gelés en raison des sanctions de l’UE ne suffit pas pour que les biens soient confisqués, indique le document.





Afin d’éviter une violation potentielle de la constitution estonienne, toute décision de saisir les avoirs ne peut être prise qu’après une décision de justice, ajoute le communiqué.

Les responsables estoniens ont déclaré que les fonds seraient utilisés pour indemniser l’Ukraine.

Peu après le déclenchement du conflit, l’UE et les pays du G7 ont gelé environ 300 milliards d’euros de réserves de change appartenant à la banque centrale russe. Environ 200 milliards d’euros sont détenus dans l’UE, principalement dans les comptes de la chambre de compensation Euroclear basée en Belgique.

La Banque centrale européenne a averti que toute confiscation pourrait entraîner des risques de réputation pour l’euro à long terme et a exhorté à trouver d’autres moyens de financer Kiev.

EN SAVOIR PLUS:
Le G7 ne parvient pas à s’entendre sur la saisie de l’argent russe – Washington

Le Kremlin a déclaré que toute décision de confisquer les biens russes violerait les règles et normes du droit international. Le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié à plusieurs reprises le gel des avoirs de Moscou de vol et a menacé de représailles.

Lien source