Skip to content

L'employé des Los Angeles Angels, qui prétend avoir donné des opioïdes au défunt lanceur Tyler Skaggs, a confié à ESPN dimanche qu'il se présentait parce qu'il était "temps pour tout le monde de se lever et d'assumer ses responsabilités".

Un employé d'anges travaillant pour le gouvernement fédéral: "Ce qu'il faut faire"

DOSSIER PHOTO: 17 juillet 2019; Anaheim, Californie, États-Unis; Vue détaillée d'un monument à la mémoire du lanceur Tyler Skaggs des Anges de Los Angeles sur le mur extérieur du stade Angel Stadium of Anaheim. Skaggs, 27 ans, est décédé dans un hôtel de Southlake, au Texas, le 1er juillet 2019, où il avait été jugé insensible avant un match contre les Texas Rangers. Crédit obligatoire: Kirby Lee-USA TODAY Sports

Eric Kay, le directeur de la communication de l’équipe, qui selon ESPN, est en congé payé pour s’occuper de sa propre dépendance aux opioïdes, a publié une déclaration par l'intermédiaire de son avocat auprès de «Outside the Lines».

«J’ai senti et je continue de penser qu’il est temps que tout le monde se lève et assume la responsabilité de ses rôles respectifs à cet égard», lit-on dans la déclaration. «Rien ne fera jamais fermer la famille Skaggs. Je ne peux pas, pas les Anges, pas plus que les tribunaux, peu importe ce qui se passe là-bas. Mais au moins, je peux les aider à "savoir" au lieu de "s’émerveiller". J’espère que cela leur apportera un peu de paix. "

Skaggs, 27 ans, a été retrouvé mort dans une chambre d'hôtel à Southlake, au Texas, le 1er juillet, alors que les Angels étaient en ville pour rencontrer les Rangers du Texas. Son rapport d'autopsie, publié le 30 août, indique que Skaggs avait de l'oxycodone, du fentanyl et de l'alcool dans son système et qu'il avait identifié la cause de la mort comme une suffocation de vomissement.

"Outside the Lines" a rapporté samedi que Kay avait interrogé des agents de la US Drug Enforcement Administration aux bureaux extérieurs de Dallas et de Los Angeles en septembre. Michael Molfetta, l’avocat de Kay, a confirmé les détails de ce que Kay a dit à la DEA, notamment:

** Kay a fourni de l’oxycodone à Tyler Skaggs, l’a utilisé pendant des années avec le dernier pichet et l’équipe a pris connaissance de l’abus de drogue de Skaggs.

** Kay a donné à Skaggs trois comprimés d’oxycodone avant que les anges ne se rendent au Texas et que Skaggs en demandait davantage sur la route, mais Kay ne pouvait pas les lui donner.

** Cinq autres joueurs des Anges ont consommé des opiacés dans l’équipe, bien que l’identité des joueurs nommés par Kay n’ait pas été rendue publique.

"J'ai pris la décision de coopérer avec les forces de l'ordre parce que je pensais que c'était la bonne chose à faire", a ajouté Kay dans sa déclaration à ESPN. «C’est tout ce que je peux faire à partir de ce moment, si cela vient avec la honte et la dérision du public, je l’accepte.»

Samedi après-midi, les anges ont publié une déclaration en réponse au rapport initial d’ESPN.

"Nous n'avons jamais entendu dire qu'un employé fournissait des stupéfiants illégaux à un joueur ou qu'un joueur cherchait des stupéfiants illégaux", a déclaré le président des Angels, John Carpino. «Les Angels appliquent une politique de tolérance zéro stricte à l’égard de l’utilisation illicite de drogues par les joueurs et le personnel. Chacun de nos joueurs doit également se conformer à l’accord sur les drogues de la MLB. Nous continuons à pleurer la perte de Tyler et à coopérer pleinement avec les autorités dans la poursuite de leur enquête. "

– Média niveau champ

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *