Dernières Nouvelles | News 24

Un détenu s’échappe du pavillon de ressourcement à sécurité minimale de Winnipeg

Le Service correctionnel du Canada (SCC) demande l’aide du public pour retrouver un meurtrier reconnu coupable qui s’est évadé d’un pavillon de ressourcement à sécurité minimale à Winnipeg.

Dans un communiqué de presse, le SCC a déclaré que Joyce Kringuk, 42 ​​ans, avait été vue pour la dernière fois vers 22 h 15 le lendemain de Noël, sortant par la porte arrière de l’Eagle Women’s Lodge au 667, avenue Ellice.

Le personnel a immédiatement contacté le Service de police de Winnipeg (SPW) et un mandat d’arrêt contre Kringuk a été émis.

Kringuk mesure 4 pieds 9 pouces et pèse environ 170 livres. Elle a les yeux bruns, les cheveux noirs et des cicatrices sur le bas du dos et à l’intérieur de son biceps droit.

Kringuk a également un tatouage de cœur sur son poignet gauche, “Joyce” sur son épaule gauche, un cœur avec des étoiles sur son poignet droit et les lettres “JI” sur son avant-bras droit.

Elle purge actuellement une peine d’emprisonnement à perpétuité pour meurtre au deuxième degré.

Toute personne ayant des informations sur sa localisation est priée de contacter la police.

Le pavillon de ressourcement pour femmes Eagle et le Service correctionnel du Canada ont déclaré qu’ils enquêteraient sur les circonstances de cet incident et qu’ils travaillaient avec la police pour localiser la contrevenante le plus rapidement possible.

Mise à jour : le SCC a déclaré que Kringuk s’était rendue.

Articles similaires