Un député travailliste a ordonné de quitter les Communes après avoir déclaré que Boris Johnson avait «menti encore et encore»

Une députée travailliste a été invitée à quitter les Communes après avoir refusé de retirer son affirmation selon laquelle Boris Johnson avait « menti à la Chambre et au pays encore et encore ».

Dawn Butler a déclaré qu’elle ne retirerait pas ses propos. « C’est drôle que nous ayons des ennuis pour avoir crié le mensonge plutôt que la personne qui ment. »

Interpellée à deux reprises par le vice-président de retirer le commentaire, Mme Butler a déclaré: « Quelqu’un doit dire la vérité dans cette Assemblée que le Premier ministre a menti. »

Le député a ensuite reçu l’ordre de quitter la Chambre pour le reste de la journée.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments