Un chef de l’opposition géorgienne arrêté, aggravant la crise politique dans le pays du Caucase du Sud


Nika Melia a été traîné hors du siège de son parti mardi matin, moins d’une semaine après que le Premier ministre Giorgi Gakharia a soudainement démissionné en raison des plans visant à l’arrêter.