Un cannibale malade qui a assassiné et décapité la femme de son oncle surpris en train de cuisiner et de manger sa tête

Un cannibale MALADE qui aurait tué et décapité la femme de son oncle a été surpris en train de cuisiner et de manger sa tête.

Jeremiah Ode, 45 ans, du Nigeria, fait face à un tribunal pour le meurtre de Priscilla Adoga, 65 ans, et de cannibalisme, selon des informations.

Le suspect aurait utilisé une machette pour couper la tête de la femmeCrédit : Getty

L’homme, qui vit à Igwe Ochekpo à Oju, a comparu devant le tribunal de première instance de Makurdi pour des allégations selon lesquelles il aurait tué la victime avec une machette au début du mois alors qu’elle travaillait dans sa ferme.

Ode aurait été surpris en train de manger la tête de la victime dans l’État de Benue, selon des informations.

Silas Igiri, d’Oju, a signalé l’incident aux autorités, selon le procureur, l’inspecteur Omaye Ujata.

Il a affirmé que le suspect avait coupé la tête de la femme, puis avait immédiatement préparé une “soupe au poivre”.

L'Europe
La marine américaine navigue à Taïwan pour la première fois après le voyage de Pelosi alors que la Chine est en

Les proches de Priscilla ont sonné l’alarme après qu’elle ne soit pas rentrée de la ferme à l’heure habituelle, rapporte le Latin Times.

Ses proches ont lancé une recherche pour la retrouver seulement pour trouver Ode en train de manger un repas avec la tête de Priscilla.

Les rapports affirment qu’Ode était connue dans la communauté pour avoir des problèmes de santé mentale.

Ode aurait dit à la police que lui et Priscilla se sont battus avec des machettes jusqu’à ce qu’il la maîtrise.

Le blog de Benue, Stateflash, a déclaré : “La police a jugé la narration trop normale pour être celle d’un fou et a donc décidé de le poursuivre.

“Bien que le procureur ait dit au tribunal que l’accusé avait avoué avoir commis le crime, aucun plaidoyer n’a été retenu, faute de compétence.”

Le magistrat en chef, Regina Alagh, a ordonné que l’accusé soit placé en détention provisoire au Centre correctionnel fédéral de Makurdi.

L’accusé a depuis plaidé coupable de l’accusation devant le tribunal, selon des informations.

L’affaire a été ajournée jusqu’au 11 novembre pour avis juridique du ministère de la Justice de l’État, selon des informations.

Mon père n'a pas partagé le jackpot de l'EuroMillions alors nous avons cassé sa voiture avec HAMMER
Je portais un super crop top lors de mes achats - et j'ai eu tellement de regards sales

Cela survient après qu’un homme accusé d’avoir décapité sa propre femme a été vu marchant calmement par la porte d’entrée de leur maison en portant sa tête.

Le suspect, nommé uniquement Zhang, 31 ans, est accusé d’avoir assassiné sa femme lors d’une dispute houleuse avant de lui couper la tête et de la jeter lors d’un pourboire public.