Un Canadien parmi les blessés dans une vague de foule qui a tué plus de 150 personnes en Corée du Sud – Kelowna Capital News

Un Canadien figurait parmi les blessés lors d’une vague de foule qui a tué plus de 150 personnes à Séoul, en Corée du Sud, a confirmé dimanche Affaires mondiales, tandis que des Canadiens d’origine coréenne se sont dits choqués par la catastrophe.

Le ministère fédéral a déclaré que les responsables canadiens sont en contact avec les autorités locales pour recueillir plus d’informations et fournir une assistance consulaire aux personnes concernées.

Il a déclaré qu’aucune autre information, y compris si la personne a été hospitalisée ou la gravité des blessures, ne peut être publiée sur la personne blessée pour des raisons de confidentialité.

“Le Canada présente ses plus sincères condoléances aux familles et aux amis des personnes tuées lors des festivités d’Halloween d’hier et souhaite un prompt rétablissement aux blessés”, a déclaré le ministère dans un communiqué publié dimanche. “A nos amis de Corée du Sud, nous sommes à vos côtés pendant cette période difficile.”

Des responsables sud-coréens ont déclaré qu’au moins 153 personnes, pour la plupart dans la vingtaine et la trentaine, avaient été piégées et écrasées après qu’une énorme foule de fêtes d’Halloween ait déferlé dans une ruelle étroite du quartier nocturne d’Itaewon.

Des dizaines de milliers de personnes se seraient rassemblées samedi soir pour les festivités.

Les Canadiens d’origine coréenne se sont dits contrariés d’apprendre la nouvelle.

“Mon cœur est brisé, surtout depuis que tant de jeunes sont morts”, a déclaré Michaela Le, qui travaille avec uVillage Church à Vancouver.

La communauté est « choquée » par ce qui s’est passé. Cependant, les membres n’ont pas eu la chance de se réunir officiellement et de parler de la catastrophe, il est donc trop tôt pour dire si des soutiens sont organisés pour les personnes touchées, a-t-elle déclaré.

“C’est une chose tellement triste pour tout le pays et même pour les personnes qui vivent à l’étranger d’entendre une histoire comme celle-ci.”

JeongWoong Seo, qui est originaire de Séoul mais vit à Montréal, a déclaré qu’elle ne croyait pas connaître qui que ce soit. Mais elle a dit que sa communauté religieuse avait discuté de la tragédie dimanche.

“Aujourd’hui, au service, nous avons parlé de l’actualité”, a-t-elle déclaré. “C’est très, très triste.”

Susan Shin, qui travaille avec la Korean Personal Support Workers’ Association à Toronto, a déclaré avoir appris la nouvelle lorsque des amis l’ont partagée lors d’une discussion de groupe.

“Nous sommes dans une profonde tristesse”, a-t-elle déclaré.

Le premier ministre Justin Trudeau s’est joint à d’autres dirigeants internationaux pour présenter ses condoléances à la Corée du Sud samedi après la bousculade meurtrière.

“Je pense à toutes les personnes touchées par cette tragédie et je souhaite un rétablissement rapide et complet à ceux qui ont été blessés”, a déclaré Trudeau dans un tweet.

La Presse canadienne

Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Décès