Un Canadien accusé d’être la voix derrière les vidéos de l’État islamique

« Comme allégué, Mohammed Khalifa a non seulement combattu pour l’Etat islamique sur le champ de bataille en Syrie, mais il était également la voix derrière la violence », Raj Parekh, l’avocat américain par intérim pour le district oriental de Virginie, qui est également l’un des procureurs chargés de la l’affaire, a déclaré dans un communiqué. « Khalifa a fait la promotion du groupe terroriste, a poursuivi ses efforts de recrutement dans le monde entier et a élargi la portée des vidéos qui glorifiaient les meurtres horribles et la cruauté aveugle de l’Etat islamique. »

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments