Skip to content

Les autorités du centre de la Chine ont fait sauter un barrage dimanche pour libérer des eaux montantes derrière lui au milieu des inondations généralisées à travers le pays qui ont fait des dizaines de morts.

La chaîne de télévision publique CCTV a rapporté que le barrage sur la rivière Chuhe dans la province d’Anhui avait été détruit avec des explosifs tôt dimanche matin, après quoi le niveau d’eau devrait baisser de plus de 70 cm.

Les niveaux d’eau sur de nombreuses rivières, y compris le puissant Yangtze, ont été exceptionnellement élevés cette année en raison de pluies torrentielles.

Le dynamitage des barrages et des digues pour évacuer l’eau a été une réponse extrême employée lors des pires inondations en Chine ces dernières années en 1998, lorsque plus de 2 000 personnes sont mortes et près de trois millions de maisons ont été détruites.

La semaine dernière, le gargantuesque barrage des Trois Gorges sur le Yangtsé a ouvert trois vannes lorsque le niveau d’eau derrière le barrage massif a augmenté de plus de 50 pieds (15 mètres) au-dessus du niveau des crues. Une autre crête d’inondation devrait arriver mardi au barrage.

Ailleurs, des soldats et des travailleurs ont testé la résistance des remblais et les ont étayés avec des sacs de sable et des rochers.

Samedi, les pompiers et d’autres ont terminé de combler une pause de 620 pieds (188 m) sur le lac Poyang, le plus grand lac d’eau douce de Chine, qui avait provoqué des inondations généralisées dans 15 villages et champs agricoles de la province du Jiangxi. Plus de 14 000 personnes ont été évacuées.

Les inondations saisonnières frappent de grandes parties de la Chine chaque année, en particulier dans ses régions centrales et méridionales, mais ont été particulièrement graves cet été.