Un artiste français crée des fresques emblématiques peintes à la bombe «  Au-delà des murs  » pour favoriser l’unité dans le monde

Sur une zone sablonneuse avec des touffes d’herbe dans le bidonville pauvre de Philippi au Cap, l’artiste français Saype vérifie une image laminée avant d’ajouter des détails à une immense fresque peinte à la bombe sur le sol, partie d’un projet mondial qu’il espère favoriser monde.

Guidé par des chevilles en bois, Saype construit minutieusement l’image finale de deux mains se serrant les avant-bras dans le coin balayé par le vent d’une ancienne cimenterie et entourée d’une mer de cabanes en bois et en étain.

Dans sa série « Beyond Walls », le graffeur de 31 ans associe street art et land art dans les villes du monde entier – représentant souvent un gros plan de la main de deux personnes se serrant les avant-bras.

« L’idée est de créer la plus grande chaîne humaine, de parler de solidarité et aujourd’hui au Cap, c’est la neuvième étape de ce projet », a déclaré Saype, né Guillaume Legros, à Reuters.

«Pour moi, il est très intéressant de parler de solidarité ici, car je pense que c’était un pilier du rêve de Mandela», a-t-il déclaré à propos du premier président démocratiquement élu d’Afrique du Sud, Nelson Mandela, qui a prononcé son premier discours public au Cap en 1990 27 ans de prison pour avoir combattu l’apartheid.

Élu premier président noir d’Afrique du Sud en 1994, Mandela a tenté de favoriser la réconciliation entre la minorité blanche et la majorité noire après des années de discrimination raciale.

En utilisant un mélange écologique spécial de craie, de charbon de bois et d’eau avec une protéine de lait comme colle pour permettre à la peinture d’adhérer au sol, Saype a également peint à la bombe ses images temporaires et biodégradables sur des pelouses de Yamassoukro en Côte d’Ivoire au Champ de Mars à côté de la Tour Eiffel à Paris.

L’année dernière, il a peint une grande fresque évanescente sur la pelouse du siège européen des Nations Unies à Genève pour marquer le 75e anniversaire de sa fondation.