Un ancien temple, des tombes et des cercueils découverts par des archéologues en Égypte

Les archéologues ont mis au jour un ancien trésor de tombes, de cercueils et de momies dans une vaste nécropole au sud du Caire en Égypte.

Zahi Hawass, ancien ministre des Antiquités et archéologue du pays, a révélé dimanche les découvertes dans la nécropole de Saqqara.

L’une des découvertes était le temple de la reine Neit, épouse du roi Teti, le premier roi de la sixième dynastie qui a gouverné l’Égypte de 2323 avant JC à 2150 avant JC.

Ils ont également trouvé des puits funéraires, avec plus de 50 cercueils en bois, et des momies datant du Nouvel Empire qui régnait sur l’Égypte entre environ 1570 avant JC et 1069 avant JC.

Les archéologues ont également trouvé un papyrus de 4 mètres de long qui comprend des textes du Livre des morts, qui est une collection de sorts visant à diriger les morts à travers le monde souterrain de l’Égypte ancienne.

Hawass, connu pour son chapeau d’Indiana Jones et ses émissions spéciales sur les sites antiques d’Égypte, est l’archéologue le plus connu d’Égypte.

Il a déclaré que des travaux étaient en cours sur le site près de la pyramide de Teti depuis plus d’une décennie.

La découverte est le résultat d’une coopération entre le ministère des Antiquités et le Zahi Hawass Center de la Bibliotheca Alexandrina.

Le site de Saqqara fait partie de la nécropole de l’ancienne capitale égyptienne de Memphis, qui comprend les célèbres pyramides de Gizeh ainsi que des pyramides plus petites à Abu Sir, Dahshur et Abu Ruwaysh.

Les ruines de Memphis ont été désignées site du patrimoine mondial de l’UNESCO dans les années 1970.

Ces dernières années, l’Égypte a fortement encouragé les nouvelles découvertes archéologiques auprès des médias internationaux et des diplomates dans l’espoir d’attirer plus de touristes dans le pays.