Un amateur de club attrape Covid après avoir « embrassé sept hommes » dans une boîte de nuit le jour de la liberté

Un CLUB-GOER qui a attrapé Covid après avoir embrassé sept hommes dans une boîte de nuit a déclaré qu’il n’avait aucun regret.

Le Londonien Jack Jackson, 25 ans, faisait partie des centaines de fêtards arrosés qui étaient impatients d’assister à la grande réouverture de la discothèque Heaven à minuit lundi.

Jack Jackson est allé à la réouverture du club londonien Heaven
Il a été testé positif au Covid après avoir admis avoir embrassé sept hommes

Il a été testé positif au Covid après avoir admis avoir embrassé sept hommes

Le joueur de 25 ans a admis « avoir embrassé sept gars » sur la piste de danse et a déclaré qu’il avait été testé positif pour Covid-19 le lendemain après avoir passé un test de flux latéral.

Le TikToker a partagé un court clip avec ses 23 000 abonnés montrant son test positif.

Malgré le fait qu’il ait attrapé le virus, Jack a dit qu’il n’avait aucun regret et que c’était une bonne nuit.

« Alors oui, évidemment, je suis allé au paradis dimanche et putain j’ai eu Covid », a-t-il déclaré.

« Est-ce que je regrette d’avoir embrassé sept gars cette nuit-là ? Absolument pas.

« C’était une si bonne soirée et nous devons vivre notre vie maintenant », a-t-il ajouté.

« Mais oui, je suis foutu de Covid, comme si ça pouvait vraiment foutre car c’est en fait de la merde **. »

Les fêtards alcoolisés étaient ravis de célébrer le Jour de la liberté dans les boîtes de nuit après 18 mois à minuit lundi, avec de nombreuses files d’attente pendant des heures devant les clubs en attendant que la fête commence.

🔵 Lisez notre blog en direct sur les coronavirus pour les dernières mises à jour

Cela survient alors que la propagation rapide de la variante Delta a fait exploser les taux d’infection, les experts avertissant que l’Angleterre pourrait voir 250 décès de Covid par jour d’ici août.

36 389 nouveaux cas supplémentaires ont été signalés vendredi et 64 décès portant le total des décès dus au Covid-19 à 129 044 depuis le début de la pandémie.

Pendant ce temps, les parieurs étaient impatients de frapper la ville le premier vendredi soir de liberté depuis la levée des restrictions sur les coronavirus.

Le TikToker a dit qu'il n'avait aucun regret

Le TikToker a dit qu’il n’avait aucun regret
Boozy Brits profite du premier vendredi soir de liberté depuis la levée des restrictions de Covid

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments