Un agent de la DEA arrêté pour avoir participé à l’émeute du 6 janvier au Capitole par des partisans de Trump

La police nettoie le Capitole des États-Unis avec des gaz lacrymogènes alors que les partisans du président américain Donald Trump se rassemblent à l’extérieur, à Washington, le 6 janvier 2021.

Stéphanie Keith | Reuters

Un agent de la US Drug Enforcement Administration a été arrêté pour avoir prétendument participé à l’émeute du 6 janvier au Capitole des États-Unis par des partisans du président de l’époque, Donald Trump.

L’agent, Mark Sami Ibrahim, aurait montré son badge et une arme de poing émise par la DEA pendant l’émeute.

Les autorités ont déclaré qu’il était entré dans la zone réglementée autour du Capitole et avait également grimpé sur le Mémorial de la paix au pied de Capitol Hill.

Ibrahim, qui vit dans le comté d’Orange, en Californie, était un employé en probation de la DEA. Il avait annoncé sa démission, selon un dossier judiciaire.

« Il n’était pas en service pour la DEA et n’avait aucun rôle d’agent des forces de l’ordre sur le terrain du Capitole », indique ce dossier.

Un ami d’Ibrahim a déclaré aux agents du FBI qu’il s’était rendu à la manifestation « pour se promouvoir », tout en envisageant de lancer un podcast et une marque de cigares, selon le dossier.

C’est une nouvelle de dernière minute. Veuillez vérifier les mises à jour.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments