Skip to content

KABOUL, Afghanistan – Des assaillants armés ont déclenché mercredi un attentat à la voiture piégée et pénétré dans la base aérienne de Bagram, la plus grande base militaire américaine en Afghanistan, tuant au moins une personne et en blessant au moins 60, ont indiqué des responsables.

L'attaque de la base – que le président Trump avait récemment visitée – a eu lieu alors que les pourparlers de paix reprenaient entre les responsables américains et les représentants des Taliban à Doha, la capitale du Qatar.

Un véhicule chargé d'explosifs a visé la partie sud de la base, le site d'un établissement médical en construction. Plusieurs assaillants sont ensuite entrés dans la base, se livrant à un échange de tirs avec les forces afghanes et de la coalition. Il n'y a eu aucune revendication immédiate de responsabilité dans l'attaque de la base, au nord de Kaboul, la capitale.

Le colonel Sonny Leggett, porte-parole de la mission de l'OTAN dirigée par les États-Unis en Afghanistan, a déclaré que le centre médical était en cours de construction pour aider les personnes qui vivent près de la base et qu'il était la cible des assaillants.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *