Skip to content

KUALA LUMPUR (Reuters) – Les exportations malaisiennes d'huile de palme vers la Chine ont bondi de 33,9% en 2019 pour atteindre 2,49 millions de tonnes, mais le dernier accord commercial de Pékin avec les États-Unis pourrait limiter les gains cette année, a déclaré jeudi un responsable malaisien du palmier.

"Désormais, avec le premier accord conclu, la Chine augmentera la consommation d'huile de soja aux États-Unis", a déclaré Balu Nambiappan, du Malaysian Palm Oil Board, un haut responsable de l'agence gouvernementale, lors d'une conférence de l'industrie.

Les États-Unis et la Chine ont signé mercredi un premier accord commercial qui annulerait certains tarifs et stimulerait les achats chinois de produits américains.

Reportage de Mei Mei Chu; Montage par Muralikumar Anantharaman

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *