Uber dit que tous les passagers DOIVENT porter un masque facial après la Journée de la liberté du 19 juillet

UBER a dit aux passagers qu’ils devaient toujours porter un masque facial après la Journée de la liberté lundi.

Les patrons ont confirmé que les règles resteront bien qu’elles ne soient plus requises par la loi sur les transports ou dans les magasins lorsque le verrouillage sera levé.

Les passagers Uber devront toujours porter des masques faciaux à partir de lundiCrédit : PA

Les conducteurs et les passagers ont dû porter un masque pendant la pandémie pour des raisons de sécurité.

Ash Kebriti, directeur général britannique de l’entreprise, a déclaré : « Il n’y a rien de plus important que la sécurité de nos chauffeurs et des passagers qui utilisent l’application Uber.

« Alors que les villes continuent de s’ouvrir, nous veillerons à ce que les couvre-visages ou les masques restent une exigence obligatoire, sauf exemption, lorsque vous voyagez avec Uber à travers le Royaume-Uni. »

L’entreprise est le dernier géant des transports à dire aux passagers que les masques faciaux resteront malgré les règles assouplies le jour de la liberté le 19 juillet.

MASQUER LE PROBLÈME

Les gens devront toujours les porter sur les services de Transport for London, notamment le métro, le bus, le tramway, le Docklands Light Railway, l’Overground et le TfL Rail.

Ils resteront également obligatoires dans les tramways du Grand Manchester et de Tyne and Wear et dans les gares routières exploitées par les autorités combinées du West Yorkshire et du South Yorkshire.

La compagnie ferroviaire transmanche Eurostar, des compagnies aériennes telles que British Airways, easyJet et Ryanair, ainsi que l’aéroport d’Heathrow, continueront d’exiger des passagers qu’ils portent des couvre-visages.

Heathrow Express, qui exploite des services vers Londres Paddington, a déclaré que les couvre-visages resteraient obligatoires.

🔵 Lisez notre blog en direct sur les coronavirus pour les dernières mises à jour

Mais d’autres entreprises ont confirmé qu’elles ne rendraient pas les masques obligatoires, notamment Avanti West Coast, TransPennine Express et Southeastern.

De grandes compagnies de bus et d’autocars, dont National Express et Megabus, ont également emboîté le pas.

Le gouvernement a annoncé que les masques seront toujours encouragés dans les transports publics mais ne seront plus obligatoires après la Journée de la liberté.

Anthony Smith, directeur général de l’organisme de surveillance Transport Focus, a averti que de nombreux passagers ne sauraient pas quoi faire.

Il a déclaré: « Nous savons que les gens sont divisés entre ne pas vouloir porter de couvre-visage et ne pas vouloir voyager s’ils ne sont pas portés.

« Le manque de cohérence des règles va provoquer une certaine incertitude et confusion. Cela pourrait également rendre l’application plus délicate. Des informations claires avant et pendant les trajets seront essentielles. »

Cela vient au milieu des craintes que les restrictions ne soient assouplies trop rapidement alors que les cas continuent de monter en flèche au Royaume-Uni.

L’ancien secrétaire à la Santé Jeremy Hunt a déclaré que le verrouillage sera réimposé si les hospitalisations de Covid dépassent le pic quotidien de la première vague.

Les hospitalisations à travers le pays ont connu une légère augmentation avec 717 enregistrées hier – le chiffre le plus élevé depuis le 2 mars.

Et la Grande-Bretagne a enregistré hier 51 870 cas – le nombre d’infections quotidiennes le plus élevé depuis le 15 janvier.

Mais les décès sont restés faibles par rapport aux taux d’infection, le vaccin agissant comme un tampon contre l’hospitalisation et les maladies graves.

Les masques faciaux ne seront plus obligatoires dans les transports publics - mais leur utilisation est encouragée
Les masques faciaux ne seront plus obligatoires dans les transports publics – mais leur utilisation est encouragée
Robert Jenrick confirme que les masques faciaux seront un «choix personnel» après le 19 juillet

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments