Le président américain Donald Trump détient un tableau des données mondiales sur les coronavirus (COVID-19) alors qu'il réagit à un journaliste lors d'une réunion avec le gouverneur de l'Iowa Kimberly Reynolds au bureau ovale de la Maison Blanche à Washington, États-Unis, le 6 mai 2020. / Tom Brenner

WASHINGTON (Reuters) – Le président Donald Trump a opposé mercredi son veto à la législation adoptée par les deux chambres du Congrès pour limiter la capacité d'un président à mener une guerre contre l'Iran, alors que Trump mène une campagne de pression maximale contre la République islamique.

"Il s'agit d'une résolution très insultante, introduite par les démocrates dans le cadre d'une stratégie pour remporter une élection le 3 novembre en divisant le Parti républicain", a déclaré Trump dans un communiqué publié par la Maison Blanche. "Les quelques républicains qui ont voté pour cela ont joué entre leurs mains."

Le Sénat, où les républicains de Trump détiennent une majorité de 53 à 47 sièges, devrait tenir un vote de veto annulé dès jeudi.

La résolution, qui a passé la Chambre des représentants en mars et le Sénat en avril, était le dernier effort du Congrès pour retirer à la Maison Blanche son pouvoir constitutionnellement garanti de déclarer la guerre.

Une poignée de républicains dans les deux maisons ont soutenu la mesure lorsqu'elle a été adoptée, mais pas assez pour réunir la majorité des deux tiers nécessaire dans les deux maisons pour passer outre un veto.

Reportage par Eric Beech et Patricia Zengerle; Montage par Mohammad Zargham et Leslie Adler

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.