Skip to content
Trump fait une entrée flashy avec une limousine au Daytona 500

Le président américain Donald Trump et la première dame Melania Trump quittent Air Force One à leur arrivée au NASCAR Daytona 500 à Daytona Beach, Floride, États-Unis, le 16 février 2020. REUTERS / Erin Scott

DAYTONA BEACH, Floride (Reuters) – Le président Donald Trump a fait une entrée voyante au Daytona 500 dimanche, dans sa limousine sur la piste de speedway après avoir survolé la foule enthousiaste à bord d'Air Force One avant la course la plus prestigieuse de NASCAR.

Accélérant son effort de réélection à l'échelle nationale après son acquittement dans le procès de destitution du Sénat américain, Trump sera le grand maréchal lors de l'événement annuel de la National Association for Stock Car Auto Racing (NASCAR), qui se déroule dans l'état crucial de swing politique de Floride.

Après que son cortège ait fait le tour d'une partie de la piste, Trump a pris une pause pour prendre des photos avec des supporters. Il devrait parcourir un tour complet dans sa limousine, connue sous le nom de «la Bête», avant le début de la course et livrer la ligne d'ouverture: «Pilotes, démarrez vos moteurs» au Daytona International Speedway devant une foule de 100 000 personnes.

Beaucoup de personnes dans la base conservatrice de Trump sont des fans de NASCAR, et la campagne de Trump profite de l'apparence du président pour faire voler une bannière aérienne près du speedway et diffuser une publicité télévisée lors de la diffusion Fox de la course.

"Les fans de NASCAR sont des patriotes qui soutiennent le président en grand nombre, donc nous voulions vraiment communiquer directement avec eux à propos de Keeping America Great pendant la Great American Race", a déclaré le directeur de campagne 2020, Brad Parscale, dans un communiqué.

Les présidents précédents qui ont assisté aux événements NASCAR sur le circuit comprennent Ronald Reagan, George H.W. Bush et George W. Bush.

La Floride est l'un des rares États américains à osciller entre démocrates et républicains lors des élections présidentielles. Trump a remporté l'État, où il possède des terrains de golf et une maison qui est maintenant considérée comme sa résidence principale, dans sa course contre l'ancienne secrétaire d'État Hillary Clinton en 2016.

Trump prévoit une levée de fonds et des rassemblements politiques dans les États occidentaux plus tard cette semaine. Il a passé le week-end dans son complexe de Mar-a-Lago à Palm Beach.

Reportage par Jeff Mason; Montage par Sonya Hepinstall et Daniel Wallis

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *