Trump attaque l'ambassadeur britannique et fait signe au Premier ministre britannique May

0 27

PHOTO DE DOSSIER: Donald Trump, président des États-Unis, organise un événement à la Maison Blanche à Washington, États-Unis, le 20 août 2018, à l’intention des personnes travaillant pour les services de l’immigration, des douanes et des droits de douane, ainsi que pour la protection des frontières.

WASHINGTON (Reuters) – Le président américain Donald Trump a déclaré lundi qu'il "ne traitera plus" avec l'ambassadeur britannique aux Etats-Unis, après un reportage publié ce week-end selon lequel le diplomate britannique avait décrit l'administration de Trump comme dysfonctionnelle, maladroite et inepte.

"Je ne connais pas l'ambassadeur, mais il n'est pas aimé ou bien pensé aux États-Unis. Nous ne traiterons plus avec lui", a déclaré Trump dans un article sur Twitter critiquant également le Premier ministre sortant Theresa May.

«Quel gâchis elle et ses représentants ont créé. Je lui ai dit comment faire, mais elle a décidé de changer de voie », a-t-il déclaré. «La bonne nouvelle pour le merveilleux Royaume-Uni, c’est qu’ils auront bientôt un nouveau Premier ministre. Alors que j’ai vraiment apprécié la magnifique visite d’État du mois dernier, c’est la reine qui m’a le plus impressionné!

Trump a attaqué l'ambassadeur Kim Darroch sur Twitter un jour après que le journal Mail on Sunday eut annoncé les critiques, citant une série de notes de service confidentielles.

Dans des mémos au gouvernement britannique datant de 2017 à nos jours, Darroch a déclaré que Trump "rayonnait d'insécurité" et informait les responsables à Londres que, pour le traiter efficacement, "il faut que vos arguments soient simples, voire brutaux".

Trump a également déclaré dimanche que l’ambassadeur n’avait pas «bien servi le Royaume-Uni». Le gouvernement britannique a déclaré à Washington que les fuites des mémos étaient une source de regret, a déclaré lundi le porte-parole de May.

Reportage de Doina Chiacu; Édité par Howard Goller

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More