Trudeau prévoit de visiter les régions touchées

Le premier ministre Justin Trudeau a déclaré qu’il visiterait les régions du Canada atlantique touchées par Fiona « dès que possible cette semaine ».

Tout en indiquant son désir de ne pas interférer avec les efforts d’intervention d’urgence sur le terrain, le Premier ministre Trudeau a déclaré qu’il voulait que tous les habitants de l’Est du Canada « sachent que nous sommes là pour vous ».

“La seule chose qui est restée constante dans mes appels aux premiers ministres, aux maires et aux députés, c’est que les Canadiens se mobilisent les uns les autres et aident leurs communautés à traverser cette période difficile”, a déclaré Trudeau lors d’une mise à jour fédérale sur les efforts de réponse à la tempête lundi.

Le Canada atlantique a été frappé par la tempête post-tropicale samedi, entraînant d’importantes destructions, des arbres abattus et des pannes de courant généralisées en raison de vents violents et d’inondations côtières.

À Terre-Neuve-et-Labrador, où le corps d’une femme de 73 ans a été retrouvé dimanche après-midi après que des maisons de Port aux Basques ont été emportées par la mer, le ministre du Développement économique rural a déclaré lundi que 76 maisons avaient été détruites ou structurellement endommagées.

“Il faudra beaucoup de temps avant que cette zone ne se remette sur pied”, a-t-elle déclaré, qualifiant ce qu’elle a vu de première main de “déchirante” tout en implorant ceux qui ont été évacués de ne pas essayer de retourner dans leurs propriétés pour récupérer des informations personnelles. articles jusqu’à ce que les autorités locales disent que c’est sûr.

À l’Île-du-Prince-Édouard, les principaux sites touristiques semblent avoir subi d’importantes inondations et érosions, et une personne est décédée, l’enquête préliminaire suggérant que des problèmes de génératrice pourraient avoir joué un rôle.

Comme c’est le cas dans toute la région, des centaines de milliers de résidents de la Nouvelle-Écosse sont toujours sans électricité, bien que les rapports de blessures graves soient minimes. Pourtant, les Canadiens devront nettoyer d’importants dégâts matériels pendant un certain temps, notamment dans certaines parties du Nouveau-Brunswick et des Îles-de-la-Madeleine au Québec.

“La tempête est passée, mais des milliers de foyers subissent toujours des pannes d’électricité, et l’ampleur des dégâts signifie que les gens traversent toujours une période difficile”, a déclaré Trudeau, ajoutant que les pensées des Canadiens vont aux membres de la famille des deux personnes confirmées. morts, ainsi que ceux qui ont perdu leur maison ou leur entreprise.

Des centaines de membres des Forces armées canadiennes ont été déployés en Nouvelle-Écosse, à l’Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador pour éliminer les débris et aider à rétablir l’électricité, afin de rétablir les communications et le courant dans les provinces de l’Atlantique.

« La Cinquième Division canadienne de la Force opérationnelle interarmées de l’Atlantique, les Rangers canadiens, les unités de réserve locales, les aéronefs et l’équipage de l’Aviation royale canadienne, ainsi que les navires, les petits navires et l’équipage de la Marine royale canadienne dans la région sont tous en attente et aident là où cela est nécessaire », a déclaré le ministre de la Défense. Anita Anand lors de la mise à jour de lundi. « Je tiens à vous assurer que les Forces armées canadiennes relèvent le défi et qu’elles aident partout où elles sont nécessaires.

Les navires et les aéronefs de la marine sont également “très prêts” pour aider davantage si nécessaire, et dans certaines régions, des images aériennes et une cartographie des dommages sont également en cours, tout comme des contrôles de bien-être.

Offrant une assistance immédiatement après le week-end, le gouvernement fédéral s’engage à fournir un financement en cas de catastrophe si nécessaire, et au cours des prochaines semaines, il égalera tous les dons de secours de Fiona faits à la Croix-Rouge, qui est sur le terrain pour aider au logement provisoire. , des vêtements, de la nourriture et des fournitures essentielles.

« Je sais que les Canadiens regardent avec consternation, soit les images qu’ils ont vues, soit comme tant de Canadiens, avoir des amis et des membres de la famille au Canada atlantique qui nous inquiètent. C’est une occasion d’intervenir et de donner ce que nous peut pour soutenir les gens sur le terrain », a déclaré Trudeau à propos du programme de dons jumelés.

Alors que les députés retournent à la Chambre des communes pour la première fois après la tempête de ce week-end, le NPD a écrit au président de la Chambre des communes, Anthony Rota, pour demander un débat d’urgence permettant aux députés de discuter de “la situation urgente et croissante au Canada atlantique à la suite de l’ouragan Fiona”. “

Le député néo-démocrate et porte-parole en matière de protection civile Richard Cannings a fait la demande, affirmant que les Canadiens sont « profondément préoccupés par le processus de rétablissement » et que les efforts de réponse devraient être « informés par le débat urgent des parlementaires ».


Plus à venir…