Actualité culturelle | News 24

Trois anciens échevins de Saint-Louis condamnés dans une affaire de corruption

ST. LOUIS (AP) – Trois anciens échevins de Saint-Louis, dont le président de longue date du conseil d’administration, iront en prison pour avoir accepté des pots-de-vin d’un homme d’affaires.

Les peines prononcées mardi devant le tribunal fédéral ont mis fin à une enquête de trois ans. L’homme d’affaires a fourni des pots-de-vin en échange d’allégements fiscaux et d’un taux réduit pour l’obtention d’une propriété appartenant à la ville. Les responsables fédéraux n’ont pas nommé l’homme d’affaires, mais le St. Louis Post-Dispatch a signalé qu’il faisait face à ses propres accusations fédérales.

L’ancien président adjoint Lewis Reed a été condamné à près de quatre ans de prison pour deux accusations de corruption. Reed a également été condamné à une amende de 18 500 $.

L’ancien échevin Jeffrey L. Boyd a été condamné à trois ans de prison pour corruption, fraude électronique et fraude à l’assurance. Il a été condamné à une amende de près de 24 000 $.

L’ancien échevin John Collins-Muhammad a été condamné à près de quatre ans de prison et à une amende de 19 500 dollars pour corruption et fraude.

Les trois hommes sont des démocrates qui ont été inculpés en mai et ont plaidé coupable en août.

“Les victimes ici – les 300 000 habitants de la ville de Saint-Louis – attendent de leurs élus qu’ils fassent leur travail honnêtement et honorablement, qu’ils ne se remplissent pas les poches et qu’ils échangent des actions officielles contre de l’argent”, a déclaré le procureur américain Sayler A. Fleming dans un communiqué. Libération.

The Associated Press

Articles similaires