Dernières Nouvelles | News 24

Transport aérien: le ministre affirme que la charte des droits sera renforcée

Le ministre canadien des Transports a déclaré que le gouvernement fédéral et le secteur de l’aviation du pays s’efforçaient de renforcer la déclaration des droits des passagers après un été marqué par des vols retardés et annulés.

En répondant aux questions des journalistes lors d’une conférence de presse à l’aéroport international d’Ottawa lundi, Omar Alghabra a reconnu les problèmes “inacceptables” auxquels les voyageurs aériens ont été confrontés cette année, des vols retardés et annulés aux bagages perdus.

Les commentaires sont intervenus après que le ministre a convoqué un sommet la semaine dernière avec l’industrie du transport aérien pour discuter des problèmes en suspens auxquels le secteur est confronté avant les vacances.

S’exprimant lundi, Alghabra a déclaré que les sujets abordés comprenaient la façon de moderniser le processus de contrôle de sécurité, les moyens par lesquels les aéroports pourraient générer des revenus supplémentaires pour assurer une plus grande flexibilité financière et les leçons apprises pour réformer la déclaration des droits des passagers, y compris les normes pour l’Autorité canadienne de sûreté du transport aérien et d’autres organismes gouvernementaux.

“C’est le genre de choses que nous examinons parce qu’il est vraiment important que nous gardions à l’esprit l’accent mis sur l’expérience des passagers. C’est finalement ce que nous essayons tous de faire”, a déclaré Alghabra.

Le gouvernement fédéral a souligné une augmentation de la demande de voyages aériens – jusqu’à 280% entre février et juin, a déclaré Alghabra – et des pénuries de main-d’œuvre pour contribuer aux problèmes rencontrés dans les principaux aéroports du Canada, ainsi que dans d’autres dans le monde. .

Le temps d’attente, à compter de lundi, pour examiner les plaintes relatives au transport aérien déposées auprès de l’Office des transports du Canada peut être de plus de 18 mois.

“Je ne nierai pas qu’il y a eu des moments et des épisodes très frustrants qui étaient frustrants pour les passagers, qui étaient frustrants pour les compagnies aériennes, qui étaient frustrants pour notre gouvernement, et il y avait beaucoup de leçons apprises”, a déclaré Alghabra.

Bien qu’ils soient toujours inférieurs aux niveaux d’avant la pandémie, les mouvements d’aéronefs augmentent régulièrement et, en septembre 2022, ils représentaient 91,7 % de leur niveau de septembre 2019, selon des données récentes de Statistique Canada.

Cette année, de nombreux Canadiens ont également eu du mal à faire renouveler leur passeport, car davantage de demandes ont été faites avec l’assouplissement des restrictions de voyage.

Alghabra a déclaré que bien que le traitement des passeports relève de Service Canada, que la ministre Karina Gould supervise, son « impression » est que le temps nécessaire pour obtenir un passeport est maintenant normal ou presque normal.

La norme de service pour une demande de passeport ordinaire présentée au Canada, à compter de lundi, est de 10 jours ouvrables si elle est présentée en personne à un bureau des passeports et de 20 jours ouvrables si elle est présentée en personne à un centre Service Canada régulier. Le site Web indique que les délais de traitement peuvent être plus longs en raison de volumes élevés.

Pendant ce temps, les compagnies aériennes canadiennes ont demandé en avril à une cour d’appel fédérale d’annuler certaines règles concernant l’indemnisation des vols retardés et des bagages endommagés.


Avec des fichiers de la journaliste de données de CTVNews.ca Deena Zaidi et de la Presse canadienne

Articles similaires