Skip to content

Les deux coureurs se sont affrontés mercredi avec 14 kilomètres à parcourir pour la 17ème étape de la course alors que Martin traversait Rowe à vélo, obligeant presque le Gallois à quitter la route.

Rowe a à son tour répondu en attrapant et en poussant son rival, a-t-il été largement rapporté. L’UCI a par la suite disqualifié les deux coureurs pour "actes de violence".

"Je me sens assez mal fait", a déclaré Rowe à la fin de la scène.

"J'ai passé la plus grande partie de l'heure dans le fourgon de l'UCI avec les cassettes vidéo et j'essayais de me battre, mais j'essayais aussi de me battre avec Tony. J'ai dit moi-même pour cela. "

Cette décision est un coup dur pour le Team Ineos. Le capitaine Rowe a joué un rôle clé en aidant le coureur en tête Geraint Thomas à défendre son titre sur le Tour de France à quatre jours de la fin.

Thomas est actuellement derrière Julian Alaphilippe, qui vise à devenir le premier Français à remporter le Tour depuis 1985.

LIS: Les coureurs du Tour de France enfilent gilets de glace et boivent de l'eau en pleine canicule

La disqualification de Martin aura également un impact sur son équipe Jumbo-Visma, qui espère assurer une place sur le podium du Néerlandais Steven Kruijswijk.

"C'est toujours un choc et je me sens vraiment mal et triste de laisser l'équipe à cette partie importante de la course", a déclaré Martin.

"Nous nous battons pour le podium à Paris et quitter le club de cette façon est une très mauvaise chose. Je pense que c'est aussi une décision difficile à prendre par le jury et nous devons l'accepter jusqu'à présent."

Les deux équipes de coureurs ont confirmé vouloir faire appel de la décision et ont publié une déclaration commune dans laquelle ils protestaient contre ce qu'ils considéraient comme un verdict "très dur".

"Luke et Tony l'ont reconnu pour ce qu'il était: un petit crachat sur la route à la fin d'une journée étouffante en selle", indique le communiqué.

"Cela n'a affecté aucun autre coureur et n'a désavantagé aucune autre équipe. Ils sont allés jusqu'au bout de la scène ensemble où ils se sont tous deux serré la main. Il n'y avait pas de mauvaise volonté et ils ont toujours beaucoup de respect pour un un autre.

"Nous pensons qu'il est injuste que leur Tour puisse se terminer sur une telle chose à ce stade de la course."

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *