Tony Blair dit à Keir Starmer de « rejeter le wokeism » et de faire la guerre au socialisme

Tony Blair a exhorté Keir Starmer à « rejeter le wokeism » s’il veut gagner les prochaines élections générales.

Dans un commentaire publié vendredi, l’ancien Premier ministre a déclaré que les travaillistes devraient adopter une « position de bon sens sur les ‘questions culturelles' ».

Sans préciser à quelles questions il faisait référence, M. Blair a comparé la situation du Labour à 1983 – lorsque le parti a été attaqué pour son soutien aux droits des LGBT.

Il a fait valoir qu’«un grand nombre d’électeurs travaillistes en 1983 estimaient que notre politique économique n’était pas crédible et que nos attitudes vis-à-vis d’un éventail de questions culturelles étaient profondément aliénantes».

Suggérant la voie à suivre lors des prochaines élections, il a déclaré : « Nous devrions ouvertement adopter des positions libérales, tolérantes mais pleines de bon sens sur les questions de ‘culture’ et rejeter catégoriquement le ‘réveil’ d’une petite minorité bien que bruyante.

M. Blair a également fait valoir que Sir Keir devrait poursuivre sa guerre contre le socialisme – que le nouveau chef a banni de la plate-forme politique du parti en faveur de prescriptions plus centristes.

« Les dirigeants doivent continuer à repousser l’extrême gauche vers les marges », a déclaré M. Blair dans son avant-propos d’un nouveau rapport.

« Le pays doit savoir qu’il n’est pas question de négocier les termes du pouvoir avec eux. »

En 2015, M. Blair a déclaré qu’il ne voudrait pas que les travaillistes gagnent sur une plate-forme de gauche « même si je pensais que c’était la voie de la victoire ».

Ses derniers commentaires introduisent un nouveau rapport contenant des travaux de groupes de discussion et des sondages menés par la société Deltapoll pour le Tony Blair Institute.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *