Skip to content
TomTom conclut un accord avec Huawei pour l'utilisation des cartes et des services: porte-parole

PHOTO DE FICHIER: Le logo TomTom est visible sur un véhicule à Eindhoven, aux Pays-Bas, le 21 novembre 2019. REUTERS / Eva Plevier / File Photo

AMSTERDAM (Reuters) – La société néerlandaise de navigation et de cartographie numérique TomTom a annoncé vendredi avoir conclu un accord avec la société chinoise Huawei Technologies pour l'utilisation de ses cartes et services dans des applications pour smartphone.

Huawei a été contraint de développer son propre système d'exploitation pour smartphones, après avoir été effectivement mis sur liste noire par l'administration du président américain Donald Trump l'année dernière pour des raisons de sécurité nationale.

Cela a interdit à Huawei d'utiliser le système d'exploitation Android officiel de Google, ainsi que des applications largement utilisées telles que Google Maps, dans les nouveaux téléphones.

L'accord avec TomTom signifie que Huawei peut désormais utiliser les cartes, les informations sur le trafic et le logiciel de navigation de la société néerlandaise pour développer des applications pour ses smartphones.

Le porte-parole de TomTom, Remco Meerstra, a déclaré que l'accord avait été conclu il y a quelque temps mais n'avait pas été rendu public par la société.

Meerstra a refusé de fournir plus de détails sur l'accord.

TomTom, qui abandonne la vente d'appareils pour proposer des services logiciels, a vendu sa division télématique au japonais Bridgestone l'année dernière pour se concentrer sur ses activités liées aux cartes numériques.

Reportage de Bart Meijer; Montage par David Goodman

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.