Thomas Tuchel de Chelsea met en garde contre le début de la « chasse » aux joueurs non vaccinés

L’entraîneur-chef de Chelsea, Thomas Tuchel, a mis en garde contre le lancement « d’une chasse aux personnes non vaccinées » alors que le football anglais se bat pour poursuivre son programme à Noël avec une augmentation des cas de COVID-19 au Royaume-Uni.

Le Royaume-Uni a enregistré 90 629 nouveaux cas mardi, un jour après que la Premier League et les ligues de football anglaises se soient engagées à continuer autant que possible avec la liste des matches existants.

– Thomas Tuchel peut-il arrêter la glissade à Chelsea ?
Klopp se méfie de la signature de joueurs non vaccinés à l’avenir
Diffusez ESPN FC Daily sur ESPN+ (États-Unis uniquement)
Vous n’avez pas ESPN ? Accéder immédiatement

La Premier League a publié lundi des chiffres indiquant que 16% des joueurs de haut niveau ont refusé ne serait-ce qu’une dose de vaccin, ce qui a amené les clubs à discuter de propositions qui incluent la séparation des joueurs en fonction de leur statut vaccinal en organisant des voyages séparés ou en demandant des contrôles supplémentaires pour entrer dans les stades. .

Chelsea affrontera Brentford lors du quart de finale de la Coupe EFL mercredi à Stamford Bridge, les deux clubs gérant de graves épidémies de COVID-19. Chelsea n’a pu nommer que quatre remplaçants sur le terrain lors du match nul 0-0 de dimanche contre les Wolves, Tuchel affirmant qu’après ce match, il n’était « pas sûr » de jouer après que la Premier League a refusé sa demande de report du match.

Lorsqu’on lui a demandé si les joueurs non vaccinés causaient des problèmes, Tuchel a déclaré: « Vous savez que cela pose un problème. Mais ce n’est pas que nous ayons tous des non vaccinés infectés. Nous avons vacciné des joueurs qui sont positifs. Alors évidemment ne commencez pas… Je ne veulent pas s’impliquer en pointant du doigt et en commençant la chasse aux personnes non vaccinées.

« Les gars, c’est un choix à faire. Laissez-le là. Si vous ne voulez pas le laisser là, c’est OK pour vous.

« Je veux dire que vous pouvez avoir une opinion, je peux avoir une opinion mais un joueur peut aussi avoir une opinion. Ensuite, il peut y avoir des réglementations à ce sujet, comme lorsque vous arrivez au travail, votre employeur peut créer un environnement où vous n’êtes pas autorisé à être dans le bâtiment si vous n’êtes pas vacciné, cela peut arriver donc vous devez vous y adapter et vous devez vivre avec les conséquences.

« Mais nous ne pouvons pas forcer les gens à se faire vacciner. Et je ne changerai pas d’avis là-dessus. Et je ne suis pas le gars pour commenter ça, je ne suis pas l’expert ici. Il y a des experts dans ce pays, partout dans le reste du pays. Europe. Demandez-leur et demandez-moi s’il vous plaît sur le football. Je ne m’impliquerai pas. Je suis vacciné. J’ai pris la décision pour moi. Et c’est tout. »

Tuchel a également révélé que l’académie de Chelsea a été fermée en raison d’un nombre élevé de cas de COVID-19, dont le milieu de terrain Lewis Baker, alors qu’il discutait de la difficulté de repousser les joueurs en raison d’une blessure ou, dans le cas de Mateo Kovacic, directement dans l’équipe des Wolves après sa période d’isolement de 10 jours.

« Nous avons prévu une équipe [against Brentford] avec Lewis Baker de l’académie et maintenant il est positif donc nous partons de zéro », a ajouté Tuchel.

« C’est ce que nous faisons en ce moment. Les gens diront que je peux jouer un joueur de l’académie. Je pourrais oui. Le risque [to play Kovacic at Wolves], était un risque que nous avons pris, nous n’avons pas forcé une personne à se lever ou à sortir de l’hôpital et à la mettre sur le terrain. C’était un risque calculé mais c’était un risque oui.

« Mais nous avons calculé, nous avons parlé à notre service médical, au joueur, puis nous avons pris le risque. Je peux voir que les gens regardent notre équipe et pensent que c’est une équipe forte.

« Je l’ai dit avant le match et si vous en parlez, vous devez en parler correctement car j’ai dit avant le match c’est la situation et cela ne nous empêchera pas d’avoir les plus hautes exigences envers nos joueurs et nos performances sur le terrain.

« Si j’attrape COVID, j’espère que non, je ne suis pas sûr au bout de 10 jours de courir tout de suite. Ou de faire du sport. Mais Mateo Kovacic l’a fait. Je l’ai mis sur le terrain. J’ai pris le risque. J’ai pu Je l’ai laissé à la maison, nous sommes donc arrivés avec seulement 13 joueurs et en avons pris un à l’académie qui était déjà fermée. L’académie est fermée à cause de COVID. Grosse surprise. « 

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.