The Revelry profite du soutien du conseil de Kelowna pour le permis d’alcool – Kelowna Capital News

L’opposition à un centre de restauration et de musique dans le centre-ville de Kelowna n’a pas empêché le conseil municipal de soutenir une demande de permis principal d’alcool pour le lieu lors de sa réunion du 20 septembre.

Le candidat Lee Simon cherche à construire The Revelry au 1383 Ellis Street. La plupart de l’opposition est venue de plusieurs résidents de l’immeuble en copropriété The Madison, qui est situé à côté. Dans une présentation au conseil, le président de la strate, Lloyd Peterson, a déclaré que les résidents craignaient que le lieu ne finisse par devenir davantage une boîte de nuit. Il a dit que lui et sa femme ont conduit le centre-ville un samedi soir entre 00h30 et 2h00 pour prendre note des activités.

“Ce que nous avons vu, c’est une intoxication publique, uriner sur les trottoirs… du bruit, de la musique forte… flâner, se battre et il n’y a pas si longtemps, un homicide”, a-t-il ajouté.

Peterson a également contesté la limite d’occupation de 685 personnes de The Revelry et l’heure de fermeture de 1 h du matin autorisée en vertu d’un permis principal d’alcool.

“Rappelons-nous que le logement est une préoccupation communautaire plus importante que les débits de boissons”, a-t-il déclaré. “Avec 685 personnes qui se déversent à 1h00 du matin sous toutes ces chambres, ce sera très perturbateur.”

Peterson a également cité un rapport de la GRC sur le projet, qui, selon lui, n’a pas été partagé avec le public, selon lequel “il existe une réelle possibilité d’impact négatif potentiel sur la communauté résidentielle voisine”.

Simon a déclaré au conseil que The Revelry fonctionnera comme un établissement de restauration pendant la journée, ainsi qu’un espace pour les réunions et les rassemblements communautaires. En soirée, il accueillera de la musique live et d’autres événements artistiques et culturels.

Il y avait également des commentaires contradictoires entre Peterson et Simon quant à la consultation et aux réunions sur le projet avec les résidents de Madison. Le maire sortant, Colin Basran, a noté qu’il existe une nette division entre les parties.

“Je ne vais pas jouer les arbitres, mais je pense qu’il est clair que s’ils peuvent trouver un moyen d’améliorer le dialogue entre voisins, cela servira certainement mieux tout le monde, y compris notre communauté”, a-t-il déclaré.

Député titulaire Luke Stack a ajouté que le lieu fait partie de ce que le conseil est en train de développer au centre-ville de Kelowna.

“Donc, en fin de compte, je pense en fait que cela renforce notre quartier culturel, et probablement certaines des raisons pour lesquelles nous voyons tant de bâtiments résidentiels entrer dans cette zone pour en profiter.”

Le conseil a été unanime à appuyer la demande de permis d’alcool transmise à la province.


@GaryBarnes109
gary.barnes@kelownacapnews.com
Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter et abonnez-vous à notre quotidien et abonnez-vous à notre newsletter quotidienne.

commerce de l’alcoolConseil municipalVille de Kelownadéveloppement