Skip to content
Tesla s'approche de l'ouverture de la première usine européenne avec un accord immobilier allemand

PHOTO DE FICHIER: Un manifestant tient une affiche pro-Tesla lors d'une action pour soutenir les plans du pionnier américain des véhicules électriques Tesla de construire sa première usine européenne et son centre de conception à Gruenheide près de Berlin, en Allemagne, le 18 janvier 2020. REUTERS / Pawel Kopczynski

BERLIN (Reuters) – Tesla, pionnier américain de la voiture électrique (TSLA.O) a accepté d'acheter une propriété à la périphérie de Berlin, ce qui la rapproche de l'ouverture de sa première usine européenne, ont annoncé dimanche les autorités locales.

Le constructeur automobile américain a annoncé en novembre dernier son intention de construire une usine géante à Gruenheide, dans l'État de Brandebourg, dans l'est de l'Allemagne, lui conférant le très convoité label «Made in Germany» alors que ses rivaux locaux se préparent à lancer des modèles concurrents.

Le conseil d'administration de Tesla a approuvé samedi un accord d'achat avec l'État de Brandebourg pour acquérir une propriété de 300 hectares, a déclaré le porte-parole du gouvernement de Brandebourg Florian Engels dans un communiqué. La commission des finances du parlement de l'État avait déjà approuvé la vente le 9 janvier.

Une porte-parole de Tesla a confirmé l'accord.

L'accord prévoit un prix de propriété préliminaire de 40,91 millions d'euros (45,36 millions de dollars) qui peut être modifié si un examen externe fournit une valeur différente, a déclaré Engels.

La propriété se trouve dans une zone industrielle désignée et est vérifiée pour les armes de la Seconde Guerre mondiale car il y a très probablement des bombes américaines non explosées encore dans le sol, a-t-il ajouté.

Les politiciens, les syndicats et les groupes industriels ont salué la décision de Tesla qui devrait créer jusqu'à 7 000 emplois dans le Brandebourg.

Mais quelque 250 habitants sont descendus dans les rues pour protester samedi, craignant que l'usine ne mette en danger l'approvisionnement en eau et la faune de la forêt environnante.

Reportage de Michael Nienaber; Montage par Alexandra Hudson

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *