Skip to content
Tennis: Haddad Maia banni de façon provisoire après avoir échoué au test de dopage

DOSSIER PHOTO: Tennis – Wimbledon – All England Lawn Tennis Club et Croquet Club, Londres, Royaume-Uni – 4 juillet 2019 La Brésilienne Beatriz Haddad Maia en action lors de son match de deuxième tour contre la Britannique Harriet Dart REUTERS / Andrew Couldridge / File Photo

(Reuters) – La joueuse de tennis brésilienne Beatriz Haddad Maia, première femme au classement, a été suspendue à titre provisoire pour avoir passé un test antidopage, a déclaré la Fédération internationale de tennis (ITF).

Haddad Maia, numéro 99 mondial, a fourni un échantillon à tester le 4 juin lors de l’Open de Croatie, qui contenait des modulateurs sélectifs des récepteurs aux androgènes (SARM).

Les SARM, qui ont des propriétés similaires aux stéroïdes anabolisants, sont interdits par l'Agence mondiale antidopage.

Le Brésilien s'est qualifié pour le tableau principal de Wimbledon en juillet et a battu l'ancienne championne Garbine Muguruza au premier tour.

Elle a été informée de la conclusion le 12 juillet, huit jours après avoir été battue par la Britannique Harriet Dart au deuxième tour du Grand Chelem du terrain sur gazon, et sa suspension provisoire est entrée en vigueur lundi.

"Mme Haddad Maia avait (et conserve) le droit de s'adresser au président du tribunal indépendant convoqué pour entendre sa cause, raison pour laquelle la suspension provisoire ne devrait pas être imposée, mais a choisi de ne pas exercer ce droit à ce jour", a déclaré l'ITF ici

Reportage de Simon Jennings à Bengaluru; édité par Sudipto Ganguly

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *