Actualité politique | News 24

Telangana HC reste à la prestation de serment de Kodandaram

La Haute Cour de Telangana a freiné mardi la prestation de serment de M. Kodandaram et d’Amer Ali Khan en tant que membres du Conseil législatif de l’État.

Le tribunal a ordonné que le statu quo soit maintenu en ce qui concerne deux postes vacants de MLC jusqu’à nouvel ordre.

L’ordonnance provisoire a été adoptée par un tribunal composé du juge Alok Aradhe et du juge S. Nanda sur les requêtes déposées par les dirigeants du BRS Dasoju Sravan Kumar et Satyanarayana, contestant le rejet de leurs nominations par le gouverneur l’année dernière.

Le tribunal a prononcé l’ordonnance relative à la demande des pétitionnaires d’arrêter la prestation de serment jusqu’à ce que leurs requêtes soient tranchées par le tribunal.

L’ordonnance provisoire sera en vigueur jusqu’au 8 février, date à laquelle les pétitions seront entendues.

Le 25 janvier, le gouverneur Tamilisai Soundararajan a nommé le président Telangana Jana Samithi (TJS) M. Kodandaram et le journaliste Amer Ali Khan comme membres du Conseil législatif dans le cadre du quota du gouverneur sur recommandation du nouveau gouvernement de l’État.

Kodandaram et Amer Ali Khan s’étaient rendus lundi au Conseil législatif pour prêter serment, mais comme le président du Conseil, Gutha Sukender Reddy, n’était pas disponible, ils sont revenus après avoir attendu près de trois heures.

Ils ont été informés que Sukhender Reddy n’allait pas bien et ils ont demandé du temps pour prêter serment mardi.

Le Congrès au pouvoir a allégué que Sukhender Reddy avait intentionnellement évité de prêter serment car il appartenait à Bharat Rashtra Samithi (BRS) et que les pétitions de Sravan Kumar et Satyanarayana devaient être entendues mardi.

Auparavant, le gouverneur avait décidé de ne pas pourvoir deux sièges vacants du MLC dans le cadre du quota du gouverneur jusqu’à ce que la Haute Cour de Telangana ait statué sur les requêtes écrites, mais a ensuite procédé aux nominations.

Sravan Kumar et Satyanarayana ont été nommés au Conseil législatif par le précédent gouvernement du BRS, mais le gouverneur avait rejeté les nominations. La recommandation adoptée par le Cabinet de l’État de l’époque en juillet de l’année dernière a été envoyée au gouverneur. Cependant, elle a rejeté les nominations le 19 septembre au motif qu’il s’agissait de « personnes politiquement alignées ».

Les dirigeants du BRS ont déposé le mois dernier des pétitions contestant l’action du gouverneur. Les pétitionnaires ont soutenu que la décision prise par le gouverneur de rejeter les recommandations du Conseil des ministres était due à un “manque de satisfaction personnelle” et non à une ambiguïté dans la recommandation elle-même, qui est arbitraire et donc illégale.

Les pétitionnaires ont qualifié l’ordonnance adoptée par le gouverneur de malhonnête, arbitraire, inconstitutionnelle et dépassant sa compétence.a