Skip to content

LE CAIRE (Reuters) – La médaillée de bronze olympique égyptienne Hedaya Malak dit qu'elle imagine que son salon est une salle de taekwondo alors qu'elle essaie de s'adapter à l'entraînement à domicile en raison de la pandémie de COVID-19 et de rester en forme pour ses troisièmes Jeux.

Taekwondo: la médaillée olympique s'adapte à l'entraînement au salon

Hedaya Malak Wahba, pratiquante de Taekwondo égyptienne et médaillée de bronze aux Jeux Olympiques de Rio 2016, s'entraîne chez elle alors qu'elle s'entraîne pour les Jeux Olympiques de Tokyo reportés au milieu de la propagation de la maladie à coronavirus (COVID-19), au Caire, Égypte, le 4 juin 2020. Photo prise le 4 juin 2020. REUTERS / Amr Abdallah Dalsh

Le joueur de 27 ans, qui a terminé troisième dans la catégorie des -57 kg aux Jeux olympiques de Rio il y a quatre ans, s'est déjà qualifié pour les Jeux de Tokyo, qui ont été reportés d'un an à 2021 en mars.

Depuis la nouvelle épidémie de coronavirus, ses partenaires d'entraînement dans son appartement au Caire sont son frère – qui pratique également le taekwondo – et un tapis de frappe en forme humaine donné par un sponsor.

«La majeure partie est mentale parce que vous devez vous mettre au défi et vous pousser à continuer à vous entraîner tous les jours, ce qui n'est pas si facile lorsque vous êtes à la maison et que tout le monde regarde la télévision ou étudie ou joue à la maison», a-t-elle déclaré.

«C'est donc difficile. Mais en même temps, vous savez que tout le monde dans le monde est dans la même situation.

"J'essaie d'imaginer que c'est ma salle de taekwondo, et c'est là que je m'entraîne et c'est là que je trouve mes athlètes et mes amis, mes coéquipiers, comme s'ils s'entraînaient avec moi."

Malak a déclaré qu'elle était choquée lorsqu'elle a appris que les Jeux avaient été reportés d'un an, mais qu'elle utilise le temps pour se remettre de blessures et étudier d'autres athlètes en regardant des vidéos.

Elle a également cuisiné et dessiné et aime voir plus de sa famille.

L'Égypte a confirmé plus de 35 000 cas de coronavirus. Des gymnases ainsi que des cafés, des mosquées et des écoles ont été fermés. Malak est censé retourner dans un centre d'entraînement olympique à la mi-juin.

"Ce ne sera pas facile", a-t-elle déclaré. "Nous n'aurons pas de combat ou de combat entre nous, je pense que nous serons loin les uns des autres … et je pense que tout le monde portera ses gants, ses masques et tout, donc tout le monde est protégé."

Reportage d'Amr Dalsh et Sherif Fahmy; Écriture par Aidan Lewis; Montage par Toby Davis

Nos normes:Les principes de Thomson Reuters Trust.