Actualité culturelle | News 24

Sur Safari : prise en main du nouveau système OM OM-1 Mark II

Avec l’annonce du OM SYSTÈME OM-1 Mark II et le Objectif M.ZUIKO DIGITAL ED 150-600 F5.0-6.3 IS, la photographie animalière n’a jamais été aussi accessible. Photographe animalier professionnel Andy Rouss récemment utilisé les deux lors d’un safari animalier dans le Masai Mara, et il partage exclusivement avec PétaPixel ses images préférées et ses premières impressions sur les performances animalières du kit.


Divulgation complète : Cet article vous a été présenté par Caméras du système OM


En un coup d’œil

Avec une mise au point automatique et une stabilisation d’image considérablement améliorées, l’OM-1 Mark II est un appareil photo de rêve pour les passionnés de la faune. Cependant, la plupart des objectifs suffisamment performants pour capturer d’incroyables photos au téléobjectif de la faune sont coûteux et hors de portée des amateurs. Entrer le Objectif M.ZUIKO DIGITAL ED 150-600 F5.0-6.3 IS. « À seulement 2 699,99 $, c’est une alternative fantastique au M.Zuiko Digital ED 150-400 mm F4.5 TC1.25X IS PRO», dit Rouse.

OM-1 Mark II. Objectif M.Zuiko Digital ED 150-600 F5.0-6.3 IS. 473 mm, 1/500, f/6,3, 400 ISO

S’il y a une chose qu’Andy Rouse sait, c’est comment capturer des photos incroyables de la faune et le meilleur équipement pour le faire. Au cours de sa carrière de plus de 25 ans, Rouse a remporté 24 prix internationaux majeurs, a participé à des émissions de télévision et de radio et a été juge dans d’innombrables concours de photographie animalière. De nos jours, cependant, Rouse se concentre principalement sur l’éducation à la photographie animalière, à la fois via ateliers en personne et en ligne grâce à son succès Chaîne Patreonoù il héberge des podcasts et propose des livres électroniques, des trucs et astuces et des entrées de journal sur le terrain.

Fin janvier, Rouse a pris le OM SYSTÈME OM-1 Mark II et le Objectif M.ZUIKO DIGITAL ED 150-600 F5.0-6.3 IS à test en safari, alors qu’il dirigeait un atelier dans les parcs nationaux du Masai Mara et de Samburu au Kenya. « Le Kenya est l’un de mes endroits préférés au monde pour la photographie animalière », déclare Rouse. “La diversité des animaux est incroyable et les paysages de Keyan constituent une toile de fond idéale pour la narration environnementale.”

OM-1 Mark II. Objectif M.Zuiko Digital ED 150-600 F5.0-6.3 IS. 150 mm, 1/20 000, f/5,0, ISO 1600

De retour de sa dernière aventure photographique, Rouse a partagé avec PétaPixel certaines de ses photos préférées prises avec l’OM-1 Mark II et l’objectif M.ZUIKO DIGITAL ED 150-600 F5.0-6.3 IS, ainsi que ses premières impressions sur les deux.

Mise au point automatique

Un autofocus précis et puissant a toujours été un outil précieux pour les photographes animaliers, et l’OM-1 a fait des progrès incroyables en mettant en œuvre la détection des oiseaux et des mammifères. Avec l’OM-1 Mark II, OM SYSTEM explique comment l’autofocus a été amélioré.

« L’autofocus à détection IA, développé à l’aide de technologies d’apprentissage profond, reconnaît un large éventail de sujets, notamment les oiseaux, les animaux, les voitures et bien plus encore, et inclut désormais les humains, améliorant ainsi la mise au point automatique pour une clarté exceptionnelle, même dans les conditions les plus difficiles. »

OM-1 Mark II. Objectif M.Zuiko 150-400 mm F4.5 TC1.25x IS PRO. 473 mm, 1/250, f/5,6, 1 600 ISO

Avec des semaines de photographie intense de la faune avec l’OM-1 Mark II à son actif, Rouse affirme que les améliorations de la mise au point automatique vont bien au-delà de la description du communiqué de presse.

OM-1 Mark II. Objectif M.Zuiko Digital ED 40-150 mm F2.8 PRO OM. 95 mm, 1/400, f/2,8, ISO 3 200

« Avant de partir en safari, lorsque j’ai reçu pour la première fois l’OM-1 Mark II et le M.ZUIKO DIGITAL ED 150-600 F5.0-6.3 IS Len, j’ai immédiatement voulu tester l’AF oiseau », explique Rouse. « C’était la fin de l’après-midi et la lumière disparaissait rapidement. Presque immédiatement, j’ai fait voler un groupe de canards vers mon appareil photo à une vitesse élevée. J’ai été époustouflé par la rapidité et la précision du suivi des oiseaux, même lorsqu’il est associé à la longue focale de l’objectif 150-600 mm. Les améliorations apportées à un suivi de mise au point automatique des oiseaux déjà incroyablement bon étaient évidentes dès le départ. Je ne pensais pas que le suivi des oiseaux du OM SYSTEM pouvait être amélioré, mais ils ont réussi à le faire. L’AF oiseau OM-1 Mark II est phénoménal. C’est de loin le meilleur que j’ai jamais utilisé. »

OM-1 Mark II. Objectif M.Zuiko Digital ED 150-600 F5.0-6.3 IS. 600 mm, 1/1600, f/7.1, ISO 800
OM-1 Mark II. Objectif M.Zuiko Digital ED 150-600 F5.0-6.3 IS. 429 mm, 1/1250, f/6,3, ISO 1600
OM-1 Mark II. Objectif M.Zuiko Digital ED 150-600 F5.0-6.3 IS. 473 mm, 1/3 200, f/6,3, ISO 3 200

Même si Rouse adore photographier les oiseaux, sa passion réside dans les mammifères, et c’est le domaine qu’il était le plus impatient de tester.

“Sur l’OM-1, la mise au point automatique sur les oiseaux était excellente, cependant, la mise au point automatique sur les mammifères pouvait parfois être un peu moins précise que celle sur les oiseaux”, explique Rouse. « Je suis heureux d’annoncer que le suivi de la mise au point automatique des mammifères est incroyable. Sur l’OM-1 Mark II, c’est aussi performant que le suivi des oiseaux, ce qui est un exploit impressionnant.

OM-1 Mark II. Objectif M.Zuiko 150-400 mm F4.5 TC1.25x IS PRO. 500 mm (TC1.25x), 1/200, f/5.6, ISO 800

Pour Rouse, il s’agit de l’amélioration la plus bienvenue du nouvel appareil photo phare. « En tant que photographe animalier professionnel, j’ai juste besoin de mon équipement photo pour travailler, tout le temps », déclare-t-il. «Souvent, je place mon appareil photo loin de ma portée, sur un poteau. J’utiliserai ensuite un obturateur distant pour contrôler l’appareil photo. Comme je ne peux pas contrôler la mise au point automatique, lorsqu’un animal s’approche, j’ai juste besoin que mon appareil photo fasse la mise au point sur l’œil de l’animal et le suive avec précision tant qu’il est dans le cadre. Cela a été ridiculement bon dans ces situations.

OM-1 Mark II. Objectif M.Zuiko Digital ED 8-25 mm F4.0 PRO. 22 mm, 1/1250, f/8, 400 ISO

La mise au point automatique a été si bonne, se souvient Rouse lorsqu’il a récemment pris une image magnifique et nette d’un lynx. « À mesure que le lynx bougeait, la mise au point automatique collait facilement à l’œil du chat. Après avoir pris une longue rafale d’images, j’ai pris une courte pause pour vérifier les résultats, pour ensuite réaliser que j’étais en mise au point automatique de détection d’oiseaux. Il semble que la mise au point automatique soit non seulement meilleure, mais aussi beaucoup plus intelligente. Il savait qu’il n’y avait pas d’oiseau dans le cadre, alors il s’est concentré sur l’œil qu’il a trouvé.

OM-1 Mark II. Objectif M.Zuiko Digital ED 150-600 F5.0-6.3 IS. 342 mm, 1/1250, f/6,3, ISO 3200

Un autre aspect de la mise au point automatique améliorée est la capacité de l’OM-1 Mark II à reconnaître plus d’un animal dans le cadre. Il peut reconnaître huit animaux à la fois. «J’ai eu une situation où il y avait cinq canards dans le cadre et il a sélectionné le même que celui que j’avais identifié comme étant le canard principal que je voulais photographier. Pour les quatre canards en arrière-plan, des petits carrés estompés étaient placés autour d’eux, et d’un simple coup de pouce sur l’interrupteur à bascule situé à l’arrière de l’appareil photo, je pouvais instantanément changer le canard sur lequel je voulais me concentrer. C’était une fonctionnalité très bienvenue qui a élargi ma créativité, car j’ai pu facilement tester différentes histoires sur la faune, en fonction du canard sur lequel je me concentrais.

Stabilisation d’image

Outre les modifications apportées à l’autofocus de l’OM-1 Mark II, la stabilisation d’image déjà impressionnante du système a également été améliorée. Les 7 étapes de stabilisation d’image intégrée sur 5 axes de l’OM-1 ont été améliorées à 8,5 étapes dans l’OM-1 Mark II.

Avec les améliorations apportées à l’autofocus et à la stabilisation d’image de l’OM-1 Mark II, Rouse affirme que le qualifier de révolutionnaire pour sa photographie animalière serait une déclaration exacte.

OM-1 Mark II. Objectif M.Zuiko 150-400 mm F4.5 TC1.25x IS PRO. 400 mm, 1/400, f/4,5, ISO 800

« J’ai hâte d’emmener cet appareil photo en Inde pour photographier les tigres », s’exclame Rouse. « Les tigres d’Inde sont notoirement difficiles à photographier. Non seulement ils peuvent être difficiles à trouver, mais lorsque vous en trouvez un, ils ont le don de rester cachés. Couplé aux environnements de faible luminosité dans lesquels ils se trouvent, vous n’avez pas beaucoup de chances de prendre la photo parfaite. J’ai une chance de réussir la photo en mode rafale de 50 images par seconde. Je suis plus que convaincu que la mise au point automatique incroyablement rapide et précise et la stabilisation d’image améliorée de l’OM-1 Mark II permettront d’obtenir la photo que je recherche, à chaque fois, même dans des situations de très faible luminosité.

OM-1 Mark II. Objectif M.Zuiko 150-400 mm F4.5 TC1.25x IS PRO. 459 mm, 1/160, f/5,6, 1 600 ISO

Mémoire tampon améliorée et prise de vue séquentielle haute vitesse sans coupure de courant

Pour les photographes animaliers comme Rouse, être capable de capturer des mouvements rapides et ininterrompus est essentiel au succès. L’OM-1 Mark II élève les performances de prise de vue à grande vitesse grâce à une mémoire améliorée qui permet un nombre accru de prises de vue séquentielles.

OM-1 Mark II. Objectif M.Zuiko 150-400 mm F4.5 TC1.25x IS PRO. 360 mm, 1/2000, f/5,6, ISO 1600

Ceci est particulièrement impressionnant pour les photographes animaliers lorsqu’ils utilisent le mode Pro Capture.

OM SYSTEM décrit Mode Capture Pro comme fonction de pré-capture. En appuyant simplement à moitié sur le déclencheur, l’OM-1 Mark II commencera à mettre les images en mémoire tampon et l’appareil photo enregistrera les images mises en mémoire tampon les plus récentes avant ET après le déclenchement de l’obturateur. Avec le Pro Capture de l’OM-1 Mark II, les photographes animaliers peuvent capturer ces moments rapides jusqu’à 120 ips pendant le verrouillage AF/AE et environ 50 ips pendant le suivi AF/AE.

OM SYSTEM partage les détails de la mémoire améliorée : « L’OM SYSTEM OM-1 Mark II permet la capture rétrospective d’environ 99 images en mode Pro Capture — une augmentation par rapport aux 70 images du prédécesseur OM-1. En prise de vue séquentielle, l’OM-1 Mark II peut capturer environ 219 images au format JPEG ou 213 images en prise de vue RAW à environ 120 ips, une amélioration spectaculaire de la capacité de prise de vue à grande vitesse par rapport aux environ 92 images chacune de l’OM-1.

OM-1 Mark II. Objectif M.Zuiko 150-400 mm F4.5 TC1.25x IS PRO. 340 mm, 1/640, f/5,6, ISO 3200

“En mode Pro Capture, le fait de disposer d’un tampon beaucoup plus rapide signifie que je peux quitter le mode plus rapidement, ce qui équivaut à ne jamais manquer une photo”, explique Rouse. « Il n’y a pas de pire sensation que de photographier un sujet en mouvement rapide en mode rafale pendant cinq ou six secondes, pour ensuite rater un moment encore meilleur alors que l’appareil photo se met en pause pour écrire la séquence précédente sur la carte mémoire. Avec la mémoire améliorée de l’OM-1 Mark II, il ajoute simplement un autre outil à mon arsenal qui garantit que je ne manquerai pas le tir.