St. Charles East embrasse un «nouveau départ» sous la direction de l’entraîneur de première année Nolan Possley – Shaw Local

ST. CHARLES – Nolan Possley a mis sa propre empreinte dans la culture des prochains chapitres du football de St. Charles East.

Possley – diplômé des Saints en 2010, ancien joueur universitaire de deux ans lui-même et entraîneur de deuxième année au cours des trois saisons précédentes – a maintenant sa chance en tant qu’entraîneur-chef universitaire après avoir remplacé Bryce Farquhar plus tôt cette année.

“… J’étais à la place de ces gars à ce moment-là, donc je peux m’identifier à eux de bien des façons avec ça”, a déclaré Possley lundi, le premier jour officiel d’entraînement de football sanctionné par l’IHSA.

« Cela a été l’un des [more fun aspects]: Je connais tous ces gars et j’ai pu travailler avec tous ces gars… Je n’arrête pas de dire : les choses vont être différentes et embrassez ça. Ces gars-là ont totalement adopté cela. Nous avons fait beaucoup de choses différentes de ce que nous avons fait dans le passé et ils l’ont vraiment adopté et adopté. Notre été a été très amusant et ils ont vraiment accepté la charge de travail.

La courte liste de certains de ces rebondissements comprend des défis de groupe de position de tir à la corde pour clôturer une semaine de pratique donnée, un verrouillage de 24 heures à l’échelle du programme à l’école en campant sur le terrain et une implication accrue de la famille.

Ce ne sont là que quelques points essentiels dans le réaménagement d’un programme qui a connu une crise de deux ans. St. Charles East a affiché un dossier de 2-7 la saison dernière après un printemps 2020 raccourci sans victoire. Avant cela, les Saints ont fait quatre apparitions consécutives en séries éliminatoires.

Les saints, sans surprise, ont hâte de tourner la page ensemble.

“Ils ont tous vraiment possédé cette mentalité”, a déclaré Possley. «Une grande chose pour eux vient de baisser la tête et de se mettre au travail. Une sorte de «travail en silence» a été ce qu’ils ont dit tout l’été. [They’re] vont faire tout ce qui est en leur pouvoir pour en faire un nouveau départ pour eux tous.

L’un des principaux retourneurs est le plaqueur gauche senior Austin Barrett, un capitaine récemment nommé qui sera partant pour trois ans.

“… La culture est une grande chose que nous essayons d’établir”, a déclaré Barrett dans une interview le 1er août à la suite de son engagement verbal envers l’Université de l’Indiana. « … Nous voulons être l’équipe la plus connectée possible. Nous ne pourrons pas fonctionner si nous ne travaillons pas comme une unité. C’est là où nous en sommes actuellement. C’est pourquoi le camp d’été était si important pour nous.

“Il s’agissait de clouer les dirigeants et d’établir une culture qui nous aidera à gagner un [DuKane] Championnat de conférence », a poursuivi Barrett. “Aidez-nous à nous qualifier pour les séries éliminatoires et aidez-nous à atteindre la finale nationale.”

Left Tackle Austin Barrett exécute un exercice lors de l'entraînement à St.Charles East le lundi 8 août 2022.

Pour Barrett, cette culture, en un mot, est «disciplinée».

“… Cette année, non seulement nous avons une puce sur l’épaule, mais nous devons gagner des matchs”, a déclaré Barrett. « J’ai été à l’université au début de ma troisième année et j’ai remporté deux matchs universitaires. Avec les hauts dirigeants que nous avons maintenant, y compris moi-même, il y a une politique de tolérance zéro pour déconner. C’est strictement professionnel.

“… Si nous fonctionnons comme une unité, nous allons gagner des matchs”, a poursuivi Barrett. “Avec notre culture que nous avons maintenant que nous installons dans notre équipe, cela nous aidera éventuellement à gagner ces matchs.”

Le receveur de troisième année Mason Tousignant a constaté une augmentation des liens d’équipe dans le cadre de l’équation du changement de culture.

“Je me sens comme [we were] un groupe d’individus et maintenant, avec l’entraîneur Possley, nous avons plus d’occasions de créer des liens d’équipe », a déclaré Tousignant. “Nous jouons plus en équipe, jouons mieux ensemble et l’entraîneur Possley nous amène simplement à un autre niveau.”

“Les gars sont en compétition”, a poursuivi Tousignant. « Nous venons ici pendant le week-end et nous travaillons… Je nous vois faire beaucoup mieux. Nous sommes les outsiders cette année. Et je pense que les équipes nous sous-estimeront et nous les frapperons dans la bouche.

St. Charles East embrasse un «nouveau départ» sous la direction de l'entraîneur de première année Nolan Possley – Shaw Local

St. Charles North vise un retour en séries éliminatoires

De l’autre côté de la ville, l’ailier serré senior de St. Charles North, Soren Erickson, savait déjà que le lien d’équipe était solide entre les retours.

Maintenant, il s’agit de s’appuyer sur cela à seulement 18 jours de l’ouverture de la saison contre Palatine le 26 août.

“Il s’agit simplement de retravailler ce que nous voulons corriger pour cette année et cet été, je pense que nous avons fait un très bon travail”, a déclaré Erickson. “Je suis vraiment excité d’où nous en sommes en ce moment et je pense que nous allons seulement monter à partir d’ici.”

Après leur campagne 4-5 peut-être décevante l’année dernière, les North Stars rivalisent pour revenir à la lutte pour une place en séries éliminatoires pour la première fois depuis 2018.

“…Cette année par rapport à l’année dernière, nous faisons un bien meilleur travail en apprenant à nous connaître”, a déclaré l’ailier rapproché junior Jake Furtney. «Aller même sur le terrain, juste lancer des itinéraires. Nous nous préparons juste pour la saison.

Drew Surges, qui se démarque dans les deux sens au secondeur et au porteur de ballon, semble prêt pour une autre lourde charge de travail. Jumelé avec le senior John Vendl, les deux projettent d’être au sommet de la rotation des arrières.

“Je pense [offensively] nous sommes beaucoup plus à l’aise avec ce que nous faisons et nos jeux sont beaucoup plus précis », a déclaré Surges. “Nous obtenons le timing et la chimie [down]. Nous nous faisons de plus en plus confiance chaque jour.