Skip to content

(Reuters) – Le pilote BMW Andretti Alexander Sims a remporté samedi la première victoire de sa carrière en Formule E en Arabie saoudite.

La victoire a également fait un doublé britannique à Diriyah, avec Sam Bird, vainqueur de la saison Envision Virgin Racing, vendredi. (nL8N2823QB)

Bird a été incapable de poursuivre sur sa lancée. Il ne lui restait plus que 27 minutes après une dispute avec Mitch Evans, de Jaguar, et a pris la troisième place du classement général derrière le pilote Mercedes Stoffel Vandoorne.

Sims a 35 points contre 30 pour le belge, avec 26 pour Bird.

Le Brésilien Lucas di Grassi a hérité de la deuxième place de l’équipe Audi Sport ABT après que son coéquipier allemand de Sims, Max Guenther, ait été condamné à une pénalité de 24 secondes après la course pour avoir dépassé une voiture de sécurité.

Il a chuté de la troisième à la onzième place et Vandoorne est monté sur le podium pour la deuxième fois en deux jours pour les débutants de la série Mercedes, ce qui en a fait un constructeur allemand à deux, trois.

La pénalité de Guenther a permis au champion en titre de Techeetah, Jean-Eric Vergne, de marquer ses premiers points de la saison 6, se hissant à la huitième place de la course.

Le Français était tombé au fond de la grille de départ avec une pénalité de 20 places pour un changement de pile. Il avait pris sa retraite de la course de vendredi.

«C’était à peu près une course de rêve», a déclaré Sims, qui a débuté en pole position, sa troisième d'affilée.

«Nous avons semblé exécuter tout très bien, prendre les bonnes décisions au bon moment. Tout s'est bien passé aujourd'hui.

«Franchir cette ligne était un sentiment incroyable. Toute la saison dernière et hier, j’ai le sentiment que nous avons appris tant de leçons.

"Ils sont restés fidèles à moi pendant les moments difficiles de l'année dernière et maintenant, remporter une victoire, c'est plutôt cool", a ajouté le joueur de 31 ans à lunettes.

Le Néo-Zélandais Evans a poussé Bird dans le mur du mur, avec un coup de pouce de Pascal Wehrlein, de Mahindra, alors qu’il occupait la cinquième place. Evans a écopé d'une pénalité de véhicule pour cause de collision.

La voiture de sécurité a également été déployée lorsque Robin Frijns de Virgin Racing a heurté le mur. La course a été relancée alors que les commissaires de piste enlevaient encore la voiture et conduisaient à des drapeaux jaunes sur toute la course.

Andre Lotterer, de Porsche, deuxième vendredi, a été rétrogradé de la sixième à la quatorzième place après la course pour avoir doublé lors de la deuxième période de voiture de sécurité.

Rapport par Alan Baldwin, édité par Ed Osmond et Ken Ferris

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *