Skip to content
SoftBank va abandonner un accord de 3 milliards de dollars pour des actions WeWork supplémentaires

PHOTO DE FICHIER: Le logo de SoftBank Group Corp est affiché lors de la conférence SoftBank World 2017 à Tokyo, Japon, le 20 juillet 2017. REUTERS / Issei Kato

(Reuters) – SoftBank Group Corp (Japon) (9984.T) ne clôturera pas une offre publique d'achat de 3 milliards de dollars d'actions WeWork supplémentaires convenue l'année dernière avec ses actionnaires, a déclaré mercredi un comité spécial du conseil d'administration de l'opérateur de bureaux partagés basé aux États-Unis.

"Le comité spécial du conseil d'administration de WeWork a été informé par SoftBank, l'actionnaire majoritaire de WeWork, qu'il ne réaliserait pas l'offre publique d'achat qu'il avait acceptée en octobre 2019", a-t-il déclaré dans un communiqué, ajoutant qu'il était «Déçu» par le développement.

Le comité de la société basée aux États-Unis a déclaré qu'il évaluerait toutes ses options juridiques, y compris les litiges et restait déterminé à trouver une solution.

Une porte-parole de SoftBank a refusé de commenter.

Reuters avait annoncé le mois dernier que SoftBank envisageait de se retirer de l'offre de 3 milliards de dollars pour acheter des actions supplémentaires dans WeWork, car elle estimait que la société américaine n'avait pas rempli les conditions de l'accord. Le comité spécial du conseil d'administration de WeWork a déclaré plus tard qu'il se préparait à une lutte contre la société japonaise.

Reportage de Kanishka Singh à Bengaluru, édité par Sherry Jacob-Phillips

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.